Nizar Baraka: L’Algérie veut replonger la région dans une logique de guerre froide

Le secrétaire général du parti de l’Istiqlal (PI), Nizar Baraka, a affirmé qu’avec ses actes hostiles répétitifs à l’égard du Maroc, l’Algérie veut replonger la région dans une logique de guerre froide. 

Invité de l’épisode de ce mercredi de l’émission-débat, « La voie vers les élections de 2021 » d’Hespress, Nizar Baraka, a indiqué que le PI, qui a toujours défendu l’intégrité territoriale du Royaume et l’édification de l’Union maghrébine, estime que la décision d’Alger nuit aux intérêts des peuples maghrébins.

Cette décision de rompre les relations diplomatiques avec le Maroc consacre une attitude déjà manifestée en 1994, et fait entrer la région dans une logique de guerre froide et d’escalade, a-t-il ajouté.

Selon le secrétaire général du parti de la Balance, les dirigeants algériens devaient répondre d’une manière positive à la main tendue du Roi Mohammed VI qui a assuré dans le dernier discours du Trône, que le Maroc ne portera jamais atteinte au peuple algérien et veut ouvrir une nouvelle page de coopération avec son voisin de l’Est.

Ceci étant, a-t-il dit, « nous devons renforcer le front intérieur et nous mobiliser pour défendre les constantes de la Nation ».

Nouveau départ avec la Mauritanie

Nizar Baraka s’étant rendu récemment en Mauritanie porteur d’un message royal, a indiqué que ce déplacement a été l’occasion d’inaugurer  une nouvelle page dans la coopération maroco-mauritanienne, mais aussi de présenter la vision du PI pour l’action commune avec la nouvelle direction à Nouakchott, au service des deux peuples et de la région.

Nizar Baraka: L’Algérie veut replonger la région dans une logique de guerre froide Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page