12 000 Canadiens et MRE au Canada piégés au Maroc par la suspension des vols

C’est suite à “une augmentation du nombre de résultats positifs à des tests de dépistage de la Covid-19 observée chez les voyageurs arrivant au Canada en provenance du Maroc au cours du dernier mois” que les autorités canadiennes à travers Transports Canada ont expliqué avoir pris cette décision dans le Notam en fin de semaine (samedi) et ce, en concertation avec l’Agence de la santé publique canadienne.

Tous les vols directs depuis et vers le Maroc ont été suspendus par le Canada depuis le dimanche 29 août pour une durée d’un mois, en raison de la pandémie de coronavirus. En d’autres termes les lignes commerciales (“Les opérations de transport de fret uniquement, les transferts médicaux ou les vols militaires ne sont pas inclus”) étaient suspendues et les voyageurs, Canadiens voire Marocains résidents au Canada se sont retrouvés pris au piège bloqués en cela dans le Royaume. La raison invoquée on le devine les cas de fraudes au test PCR provenant du Maroc intercepté à l’arrivée à l’aéroport Elliot Trudeau de Montréal.

Dans le communiqué, il était également notifié que tous les passagers au Canada à partir du Maroc se devaient de transiter  escale dans un autre pays (Turquie, Etats-Unis ou Europe “devront passer un test de dépistage de la Covid-19 valide avant leur départ d’un pays tiers (autre que le Maroc) pour poursuivre leur voyage jusqu’au Canada”, précise le ministère des Transports canadien. Mais certains critères doivent être pris en compte pour déterminer le lieu de son escale : pays autorisant l’entrée ou le transit des passagers en provenance du Maroc, accès aux centres de dépistage dans les aéroports internationaux pour les passagers en transit…

De quoi compliquer le retour de nombreux MRE venus du Canada pour les vacances. Sur les réseaux sociaux et notamment Facebook, les réactions sont vives et dénoncent la hâte et la soudaineté de la décision qui a pris au dépourvu près de 12 000 ressortissants canadiens piégés au Maroc, alors que les élections au Canada vont avoir lieu le 20 septembre sans compter la rentrée scolaire.  Air Canada qui dessert également le Maroc (Casablanca) et Royal Air Maroc ont annoncé changer sans frais les billets des vols en provenance du Maroc vers le Canada (15 décembre RAM et 15 septembre AR pour AC) ou remboursement (“sous forme d’avoir ou en numéraire dans le point de vente initial” (RAM) ou en bons d’achats (AC).

Cela étant, l’ambassadrice du Canada Nell Steward au Maroc a été sollicitée par lettres et pétitions par des milliers de ressortissants Canadiens et Marocains résidents au Canada pour trouver une solution au plus vite afin selon des écrits «ne pas laisser la panique et l’angoisse s’emparer des personnes » bloquées au Maroc. D’autres suggèrent même  de «désigner quelques laboratoires marocains de confiance pour faire passer le test PCR» ou encore «installer un laboratoire canadien à l’aéroport Mohammed V et faire passer aux voyageurs les tests PCR, quelques heures avant de monter dans l’avion» sachant en cela qu’au Canada ils seront soumis à l’arrivée à l’aéroport à un second test.

12 000 Canadiens et MRE au Canada piégés au Maroc par la suspension des vols Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page