Jawad El Yamiq victime d’agression, le Real Valladolid réagit

Sombre épisode pour Jawad El Yamiq. L’international marocain a été victime d’agression de la part des supporters après avoir trouvé sa voiture avec un pneu crevé et des rayures ainsi qu’une inscription le menaçant. Face à cette situation, son club, le Real Valladolid a rapidement pris les devants pour dénoncer l’acte. 

Selon la presse espagnole, Jawad El Yamiq, a été victime d’une attaque vandale dans le garage de son domicile, ce qui l’a empêché de s’entraîner avec ses coéquipiers.

L’ancien joueur du Raja de Casablanca est descendu dans son parking privé et a trouvé la voiture avec une roue crevée et des rayures, accompagnant le tout avec la phrase « Vete ya hdp » (va-t’en, hdp).

Le défenseur, âgé de 29 ans, très affecté et effrayé par la répercussion de cet acte au niveau familial, a rapidement mis l’affaire entre les mains de la Police nationale , qui enquête déjà sur les faits pour tenter de retrouver les auteurs. Son club, le Real Valladolid a publié une déclaration officielle pour le soutenir et dénoncer l’agression dont il a été victime.

« Le Real Valladolid souhaite condamner sans équivoque les événements survenus il y a quelques semaines à notre footballeur Jawad El Yamiq, que nous avons accompagné en permanence, notamment pour signaler cet acte répréhensible à la Police. Nous n’avons rien évoqué à ce sujet à la demande expresse du joueur, mais, au vu des informations diffusées aujourd’hui, nous tenons à exprimer notre dégoût face à cette agression inqualifiable », a écrit le club espagnol dans un communiqué, avant d’ajouter :

« Jawad a un comportement exemplaire au sein de notre Club et, bien que des actes de cette nature puissent effrayer n’importe qui, le footballeur et sa famille sont conscients du soutien de l’entité et de la grande majorité de ses fans. Le Real Valladolid est un ardent défenseur de la liberté d’expression, mais, dans la même mesure, un ennemi atroce contre ceux qui transgressent la ligne du respect des opinions, de la nationalité, de la race, du sexe ou de la condition ».

El Yamiq a été convoqué vendredi dernier pour affronter le Real Saragosse et a remplacé Javi Sánchez à la 65e minute. Ce mercredi, il n’a pas été capable de répondre présent en raison du traumatisme émotionnel après ce qui s’est passé.

Jawad El Yamiq victime d’agression, le Real Valladolid réagit Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page