Afghanistan: La Russie organise ses premiers vols d’évacuation

La Russie, a commencé à son tour à évacuer ses ressortissants d’Afghanistan, pays tombé dans les mains des talibans depuis le retrait des troupes américaines. La Russie était l’un des rares pays à soutenir le retour des talibans au pouvoir. 

Alors que Moscou avait accueilli positivement le retour des talibans au pouvoir en Afghanistan, et n’avait pas prévu de fermer son ambassade contrairement à la majorité des pays occidentaux, deux semaines et un chaos humanitaire plus tard faisant au moins une vingtaine de morts aux abords de l’aéroport de Kaboul, un changement de cap s’est opéré.

Mercredi, le pays a mis en place un pont aérien pour évacuer quelque 500 ressortissants russes et de pays voisins d’Afghanistan, selon un communiqué du ministère russe de la Défense. La Russie a mis à disposition 4 avions de transport militaire pour cette opération, la première en son genre.

Les avions transporteront un total de 500 personnes, mais aucune de nationalité Afghane. Seuls des ressortissants russes, et des pays voisins de la Russie seront évacués, notamment des Ukrainiens et les membres de l’Organisation du traité de sécurité collective (Bélarus, Kirghizstan, Tadjikistan, Ouzbékistan), une alliance militaire menée par Moscou.

Ces évacuations par Moscou signifient que la situation va aller de mal en pis en Afghanistan, et les pays étrangers seront en perte de contrôle face aux talibans qui, malgré des annonces affirmant ne pas chercher la vengeance ou la guerre, vont certainement renouer avec leurs habitudes du passé et cela, s’est déjà fait sentir dans le pays.

La Russie faisait partie des rares pays ayant adopté une position positive vis à vis des talibans. Alors que les pays occidentaux fermaient leurs représentations diplomatiques et organisaient des vols pour rapatrier leurs ressortissants de ce pays, la Russie elle, choisissait de maintenir ses représentations.

Face au chaos en Afghanistan et cette situation dramatique qui se profile pour des millions d’Afghans dans les prochains jours, plusieurs pays, dont la Russie craignent une crise migratoire de masse de réfugiés radicalisés.

Afghanistan: La Russie organise ses premiers vols d’évacuation Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page