Coronavirus: Israël ouvre la 3ème dose de vaccin aux 30 ans

Israël poursuit sa stratégie de vaccination de sa population contre une quatrième vague de l’épidémie du coronavirus, et a annoncé avoir encore une fois abaissé l’âge limite pour l’inoculation d’une troisième dose du vaccin anti-coronavirus. 

Premier pays à avoir commencé à vacciner sa population avec une troisième dose de vaccin contre le coronavirus, l’Etat hébreu, qui avait commencé par les personnes les plus âgées, à réussi un tour de force en arrivant à vacciner plusieurs tranches d’âges jusqu’à ouvrir cette vaccination aux trentenaires.

Dans un communiqué, le ministère israélien de la Santé, a annoncé que « l’injection d’une troisième dose de vaccin est autorisée pour les personnes de 30 ans et plus à partir d’aujourd’hui » mardi, dans l’idée de lutter plus efficacement contre l’émergence du variant Delta qui fait augmenter les contaminations au covid-19 partout dans le monde

Avec le lancement de la troisième dose pour les 30 ans, Israël confirme sa place de leader en matière de vaccination dans le monde, avec notamment plus de 5,4 millions de personnes déjà entièrement vaccinées, soit plus de 58% de la population du pays.

En termes de 3ème dose, le pays a déjà réussi à vacciner plus de d’1,5 million de personnes depuis la lancement de cette mesure il y a à peine trois semaines. Les personnes ayant reçu une troisième dose de vaccin dans le pays sont plus nombreuses que la moyenne de vaccination à double dose de plusieurs pays. En outre, elles se font vacciner avec le sérum développé par l’alliance Pfizer/BioNTech, l’un des vaccins les plus efficaces, et que nombre de pays n’arrivent pas à se procurer.

L’Etat hébreu a ignoré les recommandations de l’OMS en matière de 3ème dose. L’Organisation mondiale de la Santé avait appelé les pays riches ayant vacciné un grand nombre de personnes et cherchant à vacciner pour une troisième dose, de réserver ces vaccins aux pays moins fortunés qui n’ont pas encore vacciné leur population.

Mais Tel Aviv, a persisté et a annoncé chaque semaine l’abaissement de l’âge limite pour recevoir cette troisième dose censée protéger les population des effets d’une quatrième vague du coronavirus.

L’Etat hébreu avait lancé il y a trois semaines une campagne pour permettre aux personnes âgées de 60 ans et plus de se faire injecter une troisième dose de vaccin, principalement du géant pharmaceutique Pfizer/BioNTech.

Il a depuis progressivement abaissé l’âge minimal prévu initialement pour les 60 ans et plus, malgré l’appel de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) en faveur d’un moratoire sur ces doses de rappel, afin de laisser plus de vaccins aux pays pauvres, où le taux de vaccination reste faible.

Coronavirus: Israël ouvre la 3ème dose de vaccin aux 30 ans Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page