Airbnb propose d’accueillir 20.000 réfugiés afghans gratuitement dans le monde

Airbnb prévoit de commencer à héberger gratuitement 20 000 réfugiés afghans dans le monde, a déclaré mardi le PDG de la société, Brian Chesky.

Airbnb « va commencer à accueillir 20.000 réfugiés afghans gratuitement dans le monde » pour répondre à « l’une des crises humanitaires les plus graves de notre temps« , a annoncé le cofondateur de la plateforme.

Les réfugiés seront hébergés dans des propriétés répertoriées sur la plate-forme Airbnb et les séjours seront financés par Airbnb, a déclaré Chesky sur Twitter, sans préciser exactement combien l’entreprise prévoit de dépenser pour l’engagement ni pendant combien de temps les réfugiés seront hébergés.

Chesky a exhorté les hôtes Airbnb à « le contacter » s’ils souhaitent héberger une famille de réfugiés et s’est engagé à les mettre en contact avec les bonnes personnes dans l’entreprise.

Des dizaines de milliers de personnes ont tenté de quitter l’Afghanistan ces derniers jours après la chute de la capitale du pays, Kaboul, aux mains des talibans.

De nombreux Afghans sont venus à l’aéroport de Kaboul dans l’espoir de partir sur des vols d’évacuation opérés par les États-Unis et d’autres gouvernements.

Des ONG, des groupes religieux et des gouvernements locaux aux États-Unis, au Royaume-Uni et dans d’autres pays se sont engagés à aider les réfugiés afghans. Chesky a appelé la communauté des affaires à emboîter le pas.

« J’espère que cela inspirera d’autres chefs d’entreprise à faire de même. Il n’y a pas de temps à perdre », a déclaré Chesky mardi.

Airbnb, qui est évalué à environ 92 milliards de dollars, propose souvent de couvrir le coût du logement en cas d’urgence. Il indique que 75 000 personnes ont trouvé un logement en temps de crise depuis 2012.

Airbnb propose d’accueillir 20.000 réfugiés afghans gratuitement dans le monde Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page