Qualifications CDM 2022 : Liverpool refuse de libérer Mohamed Salah, l’Egype saisit la FIFA

Liverpool refuse de libérer Mohamed Salah pour se rendre en Egypte, en marge de la qualification pour la Coupe du monde 2022, a révélé la Fédération égyptienne de football, qui a décidé de s’en remettre à la FIFA. 

Les Pharaons devraient participer aux premier et deuxième tours de qualification en septembre, mais leur figure talismanique ne fera pas partie de leurs plans.

L’Egypte, dont l’équipe doit affronter l’Angola au Caire le 2 septembre avant d’affronter le Gabon trois jours plus tard, est un pays actuellement inscrit sur la liste rouge du gouvernement britannique.

Les géants de la Premier League suivent les conseils concernant la propagation du coronavirus, tout en étant également réticents à voir Salah forcé de se mettre en quarantaine une fois qu’il reviendra en Grande-Bretagne après son service international.

Une décision qui entrave les plans de la FA égyptienne, qui a rapidement réagi via un communiqué publié sur les réseaux sociaux, expliquant la situation de sa star.

« L’Association égyptienne de football poursuit ses contacts continus concernant la tâche des joueurs internationaux rejoignant leurs équipes nationales pour participer aux éliminatoires de la Coupe du monde, ce qui nécessite de les exempter des restrictions de voyage qui leur sont imposées dans les pays en auxquels ils jouent en raison de la pandémie de coronavirus », explique-t-elle, annonçant avoir échangé avec son club, Liverpool.

« L’Association égyptienne de football a reçu une lettre du Liverpool FC s’excusant de l’indisponibilité de son joueur, Mohamed Salah, pour rejoindre l’équipe nationale lors de son prochain camp, qui comprend notamment d’affronter l’Angola au Caire et le Gabon à Franceville lors des premier et deuxième tours de les éliminatoires du continent africain pour la Coupe du monde ».

« La lettre du club anglais faisait référence aux mesures de précaution appliquées en Angleterre pour faire face à l’épidémie de coronavirus dans le monde, qui place les rapatriés de certains pays en isolement sanitaire obligatoire pendant une période de dix jours à leur retour en Angleterre », poursuit le communiqué.

« Dans cette lettre, le club anglais a également exprimé son espoir que la Fédération égyptienne comprendrait qu’elle y était contrainte, face au joueur soumis à une quarantaine pendant cette période et en étant affecté physiquement, ainsi que l’incertitude des conditions déterminées par les autorités anglaises. Il est à noter que le Liverpool FC a pris la même position avec un certain nombre de ses joueurs étrangers », conclut la FA qui espère obtenir gain de cause auprès de la FIFA.

Un certain nombre d’autres grands clubs européens devraient empêcher les joueurs de rejoindre des équipes nationales en raison de problèmes de sécurité liés aux coronavirus.

À moins que les problèmes de quarantaine ne soient résolus, une foule d’autres joueurs de Premier League pourraient ne pas être disponibles pour les matchs internationaux le mois prochain, de même que nombreux internationaux marocains dont Hakim Ziyech qui évolue au sein de Chelsea ou encore Romain Saiss, défenseur de Wolverhampton.

Qualifications CDM 2022 : Liverpool refuse de libérer Mohamed Salah, l’Egype saisit la FIFA Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page