Coronavirus : Le Franco-autrichien Valneva lance la demande d’autorisation de son vaccin au Royaume-Uni

Le laboratoire franco-autrichien Valneva a annoncé, ce lundi, avoir soumis sa demande d’autorisation de son candidat-vaccin au Royaume-Uni.

Valneva espère « qu’une autorisation initiale pourrait lui être accordée d’ici la fin 2021 » pour la mise sur le marché, alors que les essais de phase 3 du laboratoire, destinés à prouver l’efficacité réelle d’un traitement avant une éventuelle mise sur le marché, sont toujours en cours.

En outre, Valneva a d’ores et déjà signé un contrat avec le Royaume-Uni pour livrer ce vaccin en cas d’essai positif.

La première partie des essais de phase 3 se déroule au Royaume-Uni, mais Valneva a lancé début en août « un essai complémentaire » en Nouvelle-Zélande, auprès de personnes de plus de 56 ans.

Le laboratoire utilise un vaccin à virus désactivé, une technologie plus classique que celles des vaccins actuellement approuvés dans l’Union européenne : Pfizer-BioNTech et Moderna, qui sont à ARN messager, et AstraZeneca et Johnson & Johnson, qui fonctionnent par vecteur viral.

En septembre 2020, Valneva a annoncé une collaboration avec le gouvernement britannique qui a la possibilité d’acheter jusqu’à 190 millions de canettes d’ici 2025. Jusqu’à présent, le gouvernement britannique a commandé 100 millions de canettes pour livraison en 2021 et 2022.

Valneva est une société de vaccins spécialisés axée sur le développement et la commercialisation de vaccins prophylactiques contre les maladies infectieuses pour lesquelles un besoin médical important n’est pas satisfait.

La Société adopte une approche hautement spécialisée et ciblée du développement de vaccins, en commençant par l’identification de maladies infectieuses mortelles et débilitantes pour lesquelles une solution vaccinale prophylactique n’est pas disponible et pour lesquelles les options de traitement thérapeutique sont limitées.

Il applique ensuite sa compréhension approfondie de la science des vaccins, y compris son expertise dans plusieurs modalités vaccinales, ainsi que ses capacités établies de développement de vaccins, pour développer des vaccins prophylactiques pour lutter contre ces maladies.

La Société a tiré parti de son expertise et de ses capacités à la fois pour commercialiser avec succès deux vaccins et pour faire progresser rapidement un large éventail de vaccins candidats dans et à travers la clinique, y compris des candidats contre la maladie de Lyme, le virus chikungunya et le coronavirus.

Coronavirus : Le Franco-autrichien Valneva lance la demande d’autorisation de son vaccin au Royaume-Uni Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page