Pass vaccinal : Le Maroc va-t-il reproduire le schéma de la France ?

Alors que les salles de sport, les traiteurs ou encore les Hammams, ont subi de plein fouet la dernière décision gouvernementale de fermeture, l’instauration du pass vaccinal, à l’instar de la France, est une question qui se pose de plus en plus parmi les professionnels désireux de continuer à faire tourner la machine.

Au vu de l’augmentation de nouveaux cas du coronavirus qui atteignent des nombres inquiétants au Maroc, le pass vaccinal pourrait être la solution à tous les maux de nombreux professionnels dont les propriétaires de Hammam, de cafés ou encore de salles de sports qui souffrent des restrictions sanitaires imposées pour veiller à la santé des citoyens.

L’Etat pourrait-il donc se diriger, comme son homologue français, vers l’imposition de la vaccination aux citoyens, notamment via l’imposition du pass vaccinal? Ce pass vaccinal qui est un document officiel, sécurisé et reconnu par les autorités, permet à son détenteur, sans nul besoin de document supplémentaire, d’effectuer des déplacements sur l’ensemble du territoire national sans restriction, de circuler au-delà de 23 heures et de voyager à l’étranger.

La France, l’un des précurseurs du pass vaccinal

Le pass sanitaire, qui atteste que son titulaire a été soit vacciné, testé négatif au cours des dernières 72 heures ou guéri du virus au cours des six derniers mois, a été lancé en France le 21 juillet.

À cette époque, il n’était requis que par les lieux culturels et de loisirs d’une capacité de plus de 50 personnes. Mais il est désormais obligatoire de fréquenter les bars, les restaurants, les centres de santé et d’utiliser les transports en commun longue distance.

Le pass vaccinal a été mis en œuvre par décret, tandis que les législateurs voteront son extension aux restaurants et aux trains ou aux avions pour les voyages longue distance.

A partir de septembre, des vaccinations seront également obligatoires pour les personnels de santé et des maisons de retraite, dont beaucoup se sont montrés particulièrement méfiants ou méprisants face aux vaccins.

L’enjeu pour l’exécutif est de tenter de prendre de vitesse une quatrième vague épidémique redoutée par les scientifiques et le ministre comme forte, avec un impact hospitalier qui pourrait être très dur fin août.

Le pass vaccinal au Maroc, plus tôt que l’on ne le pense?

Bien qu’aucune décision gouvernementale ne fait écho au pass vaccinal obligatoire, une vidéo largement partagée sur les réseaux sociaux vient éclairer les citoyens quant à une instauration dans un futur proche.

En effet, sur la dite vidéo, un agent d’autorité appelle les citoyens à se vacciner car le pass vaccinal pourrait bien devenir un document indispensable pour de nombreux services.

« Dans les jours qui viennent, le retour à la vie normale sera conditionné par la détention du pass vaccinal. Ce pass fera partie des documents à fournir pour la constitution des dossiers pour accéder aux concours, au travail, ainsi que pour les dossiers de visa. La vaccination nous garantira une immunité collective et nous aidera à éradiquer le virus », a scandé l’agent en question.

Une annonce qui semble en accord avec le Comité scientifique qui s’est dit favorable à l’idée de rendre obligatoire le pass vaccinal.

Le document pourrait être exigé pour accéder à certains endroits publics comme les restaurants, les cafés, les cinémas, les parcs, les écoles etc.

Cependant, nombreux marocains s’opposent au pass vaccinal, considéré comme une atteinte aux libertés individuelles.

La vaccination continue de prendre de l’ampleur au Maroc avec l’élargissement du groupe cible de la vaccination contre le Covid-19 aux citoyennes et citoyens âgés de 18 ans et plus, et bientôt les 12-17 ans.

Par ailleurs, le ministère de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, a invité, dans un communiqué diffusé le 7 août dernier,  tous les étudiants ainsi que les stagiaires de la formation professionnelle concernés à se rendre au centre de vaccination le plus proche pour recevoir la première dose du vaccin.

Pass vaccinal : Le Maroc va-t-il reproduire le schéma de la France ? Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page