Roi Mohammed VI: Les élections ne sont pas une fin en soi

Le Roi Mohammed VI a affirmé que les élections ne sont pas une fin en soi, mais un moyen de mettre en place des institutions crédibles et fortes, au service des intérêts des citoyens et les causes de la Nation. 

Dans une adresse  la Nation à l’occasion du 68è anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple, le Souverain a estimé qu’un Etat est fort par ses institutions et ses élites qui ne ménagent aucun effort pour le servir.

Les élections, a indiqué le Roi, « constituent un levier pour la mise en place d’institutions crédibles dont la vocation est de servir l’intérêt général, de plaider les Causes nationales ».

De fait, a-t-il poursuivi, « notre conviction est que l’Etat tire sa force de ses institutions, de l’unité et de la cohésion de ses composantes nationales. Ce sont précisément les atouts dont nous nous prévalons pour défendre notre pays face à l’adversité, aux crises, aux menaces ».

Et le Souverain de faire observer que « cet esprit de corps est palpable face aux attaques méthodiques dont le Maroc a été dernièrement la cible de la part de certains pays et d’organisations notoirement hostiles à notre nation ».

Roi Mohammed VI: Les élections ne sont pas une fin en soi Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page