Coupe Mohammed VI des clubs arabes champions : Quels enjeux pour le Raja de Casablanca?

Le complexe sportif Prince Moulay Abdullah de la capitale Rabat, sera le théâtre de la confrontation arabe tant attendue entre le Raja de Casablanca et son homologue, Al Ittihad de Jeddah, en finale de la Coupe Mohammed VI des Champions. Une rencontre dans la plus grande importance, aussi bien sportive que financière pour la partie marocaine. 

Après avoir remporté sa troisième Coupe de la Confédération de la CAF en juillet dernier, l’équipe du Raja de Casablanca ambitionne de consacrer son éclat arabe en remportant la Coupe Mohammed VI des clubs arabes champions.

L’équipe verte cherche à poursuivre ses exploits à l’étranger, après avoir trébuché au niveau du Championnat National Professionnel et de la Coupe du Trône.

Et le match amical du Raja face à l’équipe italienne de Roma, samedi dernier, qui s’est soldé par une défaite 5-0, a constitué un véritable test pour mesurer l’état de préparation de l’équipe.

Cette défaite a également suscité à nouveau des inquiétudes sur la ligne de défense, ce qui a fait exiger à Chebbi, de réorganiser ses cartes au niveau de la défense avant d’affronter l’équipe saoudienne.

Avant cette confrontation décisive, les joueurs de l’équipe du Raja ont tenu à dissiper les craintes des supporters du club après un revers amical à Rome.

Sauvetage financier

La finale de la Coupe Mohammed VI est financièrement cruciale pour le Raja de Casablanca et son entraîneur, Lassaad Chebbi, désireux de poursuivre l’aventure au sein du club casablancais.

Chebbi, sous pression, n’a pas fait de cadeaux à ses joueurs durant cette semaine que le groupe passe au Complexe Mohammed VI à Maamoura. L’entraîneur espère que ses joueurs seront concentrés et il a aussi demandé de prendre un peu de distance avec les réseaux sociaux.

Le RCA espère remporter cette finale pour pouvoir poursuivre son aventure avec le club. Le Raja compte énormément sur ce trophée qui devrait faire beaucoup de bien aux finances pour sortir de la crise qui dure déjà depuis longtemps, notamment en période de pandémie.

Importantes récompenses

Cette rencontre au sommet a poussé les administrations des deux équipes à allouer d’importantes récompenses financières aux joueurs pour les motiver à tout sortir de leur poche pour remporter ce titre arabe.

Le bureau de direction de l’équipe verte a décidé d’allouer d’importantes récompenses financières  pour les motiver à remporter la victoire sur l’équipe saoudienne et couronner le championnat arabe pour la deuxième fois dans l’histoire du club.

Le Tunisien Lassad Chebbi, entraîneur du Raja, a demandé à ses joueurs de mettre tous les problèmes de côté et de se concentrer sur le sommet de samedi face à Al Ittihad, afin que le groupe soit pleinement préparé dans le match de « saison » pour gagner et remporter le titre.

De son côté, la Fédération saoudienne de Djeddah, que la direction du club, dirigé par Anmar Al-Haili, et malgré la crise financière que traverse la « Brigade », a alloué une récompense financière d’environ 30 millions de centimes à ses joueurs en échange de la victoire de la Coupe Mohammed VI des clubs champions.

La partie saoudienne poursuit ses préparatifs pour ce match à travers le camp préparatoire fermé que l’équipe est en train de mettre en place dans l’enceinte Mohammed VI à Maamoura, tandis qu’Al-Ittihad a débarqué au Maroc,  mardi, pour commencer aujourd’hui ses préparatifs, pour le match final.

Couacs juridiques pour le Raja 

Le Raja Casablanca, fait face à une crise juridique majeure en enregistrant ses nouveaux contrats durant la période de transfert estival en cours, ce qui est dans l’intérêt de l’équipe d’Al-Ittihad avant la confrontation à venir sur le Championnat arabe.

Al-Ittihad s’est qualifié pour la finale de la Coupe Mohammed VI, après avoir vaincu les jeunes en demi-finale, tandis que le Raja marocain a atteint la finale après avoir battu l’Egyptien Al-Ismaili au match retour avec un score de 3-0.

Mardi, le conseil d’administration du Raja Club est tombé dans une situation embarrassante devant ses fans, après avoir conclu deux accords illégaux, qui pourraient obliger le club à se passer des nouveaux renforts.

Et un document s’est répandu prouvant l’illégalité de la signature du Raja avec le joueur Sami Hien venant du club burkinabé  Salitas FC, où l’administration était dans un dilemme que le joueur est libre, et après avoir signé, il a été constaté que son contrat avec son ancienne équipe continue jusqu’à la fin de la prochaine saison.

Quelques heures seulement se sont écoulées, jusqu’à ce que les responsables du Raja se retrouvent dans un nouveau pétrin judiciaire, après que la direction du club congolais du TP Mazembe ait publié un communiqué, confirmant que l’attaquant guinéen, Moustapha Kouyaté, dont l’équipe marocaine a annoncé le contrat à la fin de la semaine dernière, qui s’étend jusqu’à l’été 2025.

Coupe Mohammed VI des clubs arabes champions : Quels enjeux pour le Raja de Casablanca? Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page