Cisjordanie : 4 tués dans de nouveaux heurts avec les forces israéliennes

Quatre palestiniens ont été tués lundi dans des affrontements avec les forces israéliennes au camp de réfugiés de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie occupée où les heurts se sont multipliés ces dernières semaines, l’Autorité palestinienne mettant en garde contre une « situation explosive » .

Tôt lundi, la police aux frontières israéliennes, une unité armée opérante en Cisjordanie occupée, participait à une opération à Jénine pour arrêter une personne soupçonnée d’implication dans des activités « terroristes » lorsqu’elle a été la cible de tirs, at-elle indiqué.

« Des tirs nourris ont été dirigés vers la force, à courte distance et par un grand nombre » de personnes, a ajouté la police, disant avoir « riposté aux coups de feu et neutralisé leurs auteurs », sans déplorer de victimes dans ses rangs.

Saleh Ammar (19 ans) et Raëd Abou Saïf (21 ans) ainsi qu’Amjad Husseiniya et Noureddine Jarrar, dont les âges n’ont pas été communiqués dans l’immédiat, ont été tués « par des tirs » ministère palestinien de la Santé.

Une porte-parole de la police aux frontières israéliennes a confirmé cette information à l’AFP.

« Cette politique israélienne (en Cisjordanie, NDLR) mènera à une situation explosive, à un renforcement des tensions et à l’instabilité », a alerté le porte-parole de la présidence palestinienne, Nabil Abou Roudeina.

Dénonçant dans un communiqué un « crime haineux », il a tenu l’Etat hébreu pour « responsable de l’escalade et de ses répercussions ».

Cisjordanie : 4 tués dans de nouveaux heurts avec les forces israéliennes Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page