La Chine deviendra plus intransigeante avec les entreprises dans les prochaines années

La Chine se lance dans les prochaines années dans sa stratégie de modèle de développement chinois, qui adopte une voie différent du monde occidental. Le pays va serrer les vis autour des géants du web et de plusieurs secteurs économiques pour favoriser l’émergence de nouveaux secteurs.

Après avoir annoncé son plan décennal pourtant sur sa stratégie à l’horizon 2030, la Chine compte réduire a dépendance aux importations pour un marché intérieur plus fort. Cela passe par des mesures plus corsées aux niveau des entreprises étrangères, notamment les géants d’internet.

Ainsi, Pékin compte durcir sa réglementation dans plusieurs secteurs de son économie et cela devrait toucher autant les entreprises locales qu’internationales. Les géants du web ont déjà commencé à faire les frais de ce changement de cap, et se sont vues infligés des sanctions en matière de données personnelles, de concurrence ou encore de droits des consommateurs, alors qu’ils avaient jusqu’ici le champ libre.

La Chine avait déjà communiqué en avril autour de son 14ème plan de développement, qui donne une idée des grandes lignes conductrices et stratégiques pour le pays. L’économie du pays devrait voir un shift vers une « circulation duale », c’est à dire vers un renforcement du marché intérieur en réduisant les importations, cela passe par la limitation de la dépendance en matière de technologie.

La Chine qui ne mise pas sur le même taux de croissance antérieur à la période covid, compte néanmoins emprunter une nouvelle voie pour son économie et vise l’objectif de devenir la première économie du monde avant 2030.

Mercredi, avec la présentation des orientations à l’horizon 2025, le gouvernement chinois a appelé au renforcement de « l’application de la loi dans des domaines clés » de l’économie, notamment l’éducation, la santé, les transports, les services financiers, sous peine de sanctions.

« Ceux qui enfreindront la loi devront en payer le prix », indique le document du gouvernement chinois qui laisse entendre qu’il y aura des récompenses pour les donneurs d’alerte. L’objectif étant de créer un écosystème permettant un « développement sain » sous une bonne gouvernance, et de favoriser l’émergence de nouveaux secteurs technologiques tels que l’intelligence artificielle.

La Chine deviendra plus intransigeante avec les entreprises dans les prochaines années Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page