Allemagne : Une infirmière « antivax » administre une solution saline à des milliers de personnes

Au nord de l’Allemagne, les autorités locales ont appelé, mardi 10 août, des milliers de citoyens à se faire vacciner contre le Covid-19 après qu’une enquête policière ait révélé qu’une infirmière de la Croix-Rouge leur avait peut-être injecté de l’eau saline à la place du vaccin Pfizer BioN’Tech.

L’infirmière en question est soupçonnée d’avoir injecté une solution saline au lieu de vraies doses de vaccin dans un centre de vaccination de la Frise, un district rural près de la côte de la mer du Nord, au début du printemps, et plus précisément, entre le 5 mars et le 21 avril, rapportent des médias étrangers.

Sven Ambrosy, un conseiller local s’est exprimé sur Facebook, se disant « totalement choqué par cet épisode« , au moment où les autorités locales lançaient l’appel à la vaccination à environ 8.600 habitants qui ont peut-être reçu un faux vaccin.

Bien que la solution saline soit inoffensive, la plupart des personnes qui ont été vaccinées en Allemagne en mars et avril sont des personnes âgées et à haut risque d’attraper la maladie virale potentiellement mortelle, précisent les mêmes sources.

Lors d’une conférence de presse, Peter Beer, de la police de Wilhelmshaven, a déclaré que sur la base des déclarations de témoins, il y avait « un soupçon raisonnable de danger« .

« Nous avons trouvé de nombreux posts sur Facebook écrits par l’accusée, qui a beaucoup écrit sur le sujet. Nous avons ensuite trouvé 3 ou 4 de ses messages WhatsApp le 21 avril, ce qui confirme nos soupçons« , a ajouté l’enquêteur.

Le motif de l’infirmière en question, qui n’a pas été nommée, n’était pas clair. Mais selon les enquêteurs, elle avait exprimé via des publications sur les réseaux sociaux, des opinions sceptiques sur les vaccins. D’autres médias rapportent qu’elle avait été repérée par ses collègues en train de remplir des seringues de solution d’eau salée.

L’on ignore si la suspecte avait été arrêté ou inculpé dans cette affaire, qui, selon le diffuseur NDR (Norddeutsher Rundfunk – Radio-télédiffuseur de l’Allemagne Nord), a été confiée à une unité spéciale qui enquête sur les crimes à motivation politique.

Allemagne : Une infirmière « antivax » administre une solution saline à des milliers de personnes Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page