Covid-19 : La flambée des infections bat son plein en dépit des restrictions

C’est un fait, Dame Covid continue de son show dans le Royaume comme jamais auparavant. Les infections et surtout, les décès, n’ont de cesse de se multiplier depuis un mois et demi et l’apparition du variant Delta. A ce jour, en dépit que l’Exécutif ait élargi les horaires du couvre-feu (interdiction de sortie, sauf urgences et cas particuliers, de 21 h à 5 h, contre 23h-4h30) et ait interdit des déplacements vers ou en provenance des villes de Casablanca, Marrakech et Agadir, l’effronté de virus fait son beurre comme si de rien n’était, confirmant ainsi, une nouvelle vague épidémique de Covid-19 plus fatale que ses précédentes.

On aura beau imposer restrictions de déplacements, interdiction, d’organiser des obsèques, des cérémonies de mariage, de fête, de rassemblement de plus de 25 personnes, ainsi qu’une jauge à 50 % de la capacité d’accueil des transports publics ou des cafés et restaurants, rien n’y fait, la propagation est inexorable et elle bien loin de s’atténuer. En effet, les conséquences de l’Aïd El Adha se font à peine sentir. Quant à celles des vacances d’été, vaut mieux ne pas y penser pour l’heure, cela ne sentira sûrement pas bon à leur fin. Les plages sont bondées, la distanciation sociale n’est pas respectée, les masques sont mis plus sur le cou, le coude que le visage et l’on avancer sans crainte que de ces laisser-aller et laxisme, on va dire, massifs ou collectifs, nous courrons vers une cata, sans précédent. Ce manque de civisme manifeste est en train de pourrir tous les efforts consentis à ce jour pour lutter contre un fléau qui ronge la Planète et insolemment notre pays actuellement.

Le Royaume dans l’affaire y voit même sa campagne de vaccination sans équivalent en Afrique et dont il se targue, en être hypothéquée. Pourtant, un tiers de ses 36 millions d’habitants est entièrement vacciné, mais qu’on se le dise l’immunité collective est encore loin d’être à portée et à ce rythme et cette manière d’être, fin novembre n’en devient qu’une date des plus optimistes. Sur le continent, la moyenne est de 5 %. Le Maroc a toujours fait partie des pays aux décisions les plus strictes depuis le début de la pandémie et il tutoie les grandes nations dans sa bonne gestion de la crise sanitaire. Malheureusement, la flambée d’infections est là,  faisant planer le pire sur nos têtes. Spectaculaire, elle a fait multiplier par vingt les flux quotidiens depuis le début mi-juin.

De cette vague, plus ample et plus préoccupante que ses devancières. Le flux quotidien de de la morbidité a été, lui aussi, multiplié, par quinze. Soixante-douze personnes sont mortes du Covid au Maroc jeudi, 76 le lendemain vendredi et 92 samedi. Le sinistre record de 78 décès un jour de fin octobre 2020 n’en devient qu’un lointain souvenir. On peut dire et sans se tromper que les services de réanimations commencent à saturer, sans l’être dramatiquement, au regard du nombre de patients quotidiennement admis en unités de soins intensifs qui a doublé entre mardi et samedi, dans quelques villes.

Hier samedi, le bilan national de contamination au coronavirus faisait état de 10 609 contaminations en 24 heures de 6 473 nouvelles guérisons, et de 92 nouveaux décès. La plateforme de veille et de suivi de Hespress, covid.hespress.com/fr, détaillait ainsi que le Maroc comptait ce samedi 7 août 2021, 687 292 cas confirmés, 10 255 décès (soit un taux de mortalité de 1,5%), 605 431 guérisons, un total de 7 265 272 tests (soit une augmentation de 47 141), et 71 606 cas en cours de traitement dont 1 544 dans un état grave (46 sous intubation). De plus, 15 037 701 personnes avaient reçu une première dose du vaccin depuis le lancement de la campagne alors que 10 896 199 en étaient à la deuxième dose, selon le ministère de la santé.

Covid-19 : La flambée des infections bat son plein en dépit des restrictions Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page