Afghanistan: Les talibans s’emparent de deux capitales provinciales du Nord

Les talibans ont capturé une deuxième capitale provinciale en Afghanistan un jour après avoir pris le contrôle du centre financier du sud-ouest de Zaranj, alors que le groupe d’insurgés continuait de progresser dans les zones urbaines du pays.

A quelques heures d’intervalle, les insurgés ont pris le contrôle de Kunduz, à 300 km au nord de Kaboul, qu’ils encerclaient depuis quelques semaines, et de Sar-e-Pul, 400 km plus à l’ouest.

« Kunduz est tombée. Les talibans ont pris le contrôle de tous les bâtiments clés de la ville« , a affirmé un correspondant de l’AFP sur place.

La ville, déjà tombée deux fois ces dernières années aux mains des insurgés, en 2015 et 2016, est un carrefour stratégique du nord de l’Afghanistan, entre Kaboul et le Tadjikistan.

De violents affrontements se poursuivent avec le gouvernement afghan, qui détient actuellement des quartiers clés de la ville. Les États-Unis ont envoyé des bombardiers B-52 dans la province de Jawzjan dans le but d’arrêter les insurgés talibans.

« Le rassemblement des talibans a été ciblé par le B-52 dans la ville de Sheberghan, dans la province de Jawzjan samedi. Les terroristes ont subi de lourdes pertes à la suite d’une frappe aérienne des forces aériennes américaines », a déclaré Fawad Aman, porte-parole adjoint du ministère de la Défense.

« Plus de 200 terroristes talibans ont été tués dans la ville de Sheberghan après que les forces aériennes eurent visé leur rassemblement et leurs cachettes aujourd’hui soir. Une grande quantité de leurs armes et munitions et des centaines de leurs véhicules ont été détruits à la suite des frappes aériennes », a-t-il déclaré.

Les talibans ont pris le contrôle d’une grande partie de l’Afghanistan rural depuis que les forces étrangères ont entamé la dernière étape de leur retrait début mai. Les insurgés ne visaient pas initialement les grandes zones urbaines, mais menacent désormais plusieurs grandes villes, dont Herat et Lashkar Gah, la capitale de la province d’Helmand.

Seul l’aéroport de Sheberghan est resté sous le contrôle du gouvernement alors que des combattants talibans ont partagé des clips montrant leur présence à l’intérieur de l’enceinte du gouverneur local.

Vendredi, les insurgés avaient aussi saisi, sans rencontrer la moindre résistance, la ville de Zaranj, capitale de la lointaine province de Nimroz (sud-ouest), à la frontière avec l’Iran.

Kandahar (sud) et Hérat (ouest), deuxième et troisième villes du pays, sont aussi soumises à leur assaut depuis plusieurs jours, tout comme Lashkar Gah (sud), capitale de la province du Helmand, un des bastions des insurgés.

La rapidité de l’avancée talibane a pris par surprise les observateurs mais aussi les forces de sécurité afghanes, malgré l’aide reçue de l’armée de l’air américaine, qui a notamment bombardé les positions talibanes samedi à Sheberghan.

Les États-Unis ont intensifié leurs frappes aériennes, a reconnu le commandant Nicole Ferrara, porte-parole du Commandement central de l’armée américaine, qui a déclaré samedi à l’AFP : « Les forces américaines ont procédé ces derniers jours à plusieurs frappes aériennes pour défendre nos partenaires afghans ».

Afghanistan: Les talibans s’emparent de deux capitales provinciales du Nord Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page