Covid-19: La vaccination se poursuivra avec le produit Made in Morocco prévu dans 4 à 6 mois

Début de semaine, le Roi Mohammed VI a présidé au Palais Royal de Fès, la cérémonie de lancement et de signature de conventions relatives au projet de fabrication et de mise en seringue au Maroc du vaccin anti-Covid19 et autres vaccins.

Il s’agit d’un projet historique qu’a lancé le Souverain qui permettra au Royaume d’acquérir une souveraineté vaccinale, importante en ces temps de pandémie, et qui s’inscrit également dans le cadre de la volonté du Roi de doter le Royaume de capacités industrielles et biotechnologiques complètes et intégrées, dédiées à la fabrication de vaccins au Maroc.

Fruit d’un partenariat public-privé, le projet vise à démarrer à court terme avec une capacité de production de 5 millions de doses de vaccin anti-Covid-19 par mois, avant de démultiplier progressivement cette capacité à moyen terme. Il mobilisera un investissement global de l’ordre de 500 millions de dollars.

Ainsi, le projet a pour objet la production dans notre pays du vaccin anti-Covid, ainsi que d’autres vaccins clés, de manière à promouvoir l’autosuffisance du Royaume et faire du Maroc une plateforme de biotechnologie de premier plan à l’échelle du continent africain et du monde dans le domaine de l’industrie du « fill & finish ».

Premier vaccin Made In Morocco dans 4 à 6 mois

Dans une déclaration à la presse, Othmane Benjelloun, qui était présent lors de la cérémonie de lancement du projet comme représentant du consortium de banques marocaines, a fait savoir que « le premier vaccin sortira dans 4 à 6 mois » précisant que « ce ne sera pas de la fabrication, mais une mise en seringue du vaccin chinois » Sinopharm.

S’agissant de la structure qui sera en charge de cette opération d’envergure, le patron de O Capital Group a indiqué que la construction de l’usine prendre de « 12 à 24 mois » et sera située à Benslimane.

En tant que représentant du consortium de banques marocaines, Othmane Benjelloun est l’un des signataires, devant le Roi, du Mémorandum d’accord concernant l’établissement de capacités de fabrication de vaccins au Royaume du Maroc entre l’État marocain et la société Recipharm, aux côtés du ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, et Président du Conseil d’Administration du Fonds Mohammed VI pour l’Investissement, Mohamed Benchaâboune et le Président Directeur Général de la Société Recipharm, Marc Funk.

La tâche de fabrication et de mise en seringue du vaccin anti-covid, sera confiée dans un premier temps à Sothema. Le Contrat de mise à disposition de l’État marocain des installations de remplissage aseptiques de la Société de Thérapeutique Marocaine (Sothema) pour la fabrication du vaccin anti-Covid19 propriété de la société Sinopharm entre l’État marocain et la société Sothema, a d’ailleurs été signé le 5 juillet devant le Roi par le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, et la Présidente Directrice Générale de la Sothema, Lamia Tazi.

Dans une déclaration à Hespress, Bouchra Meddah, directrice du médicament et de la pharmacie au ministère de la déclaration, a affirmé qu’après les signatures des accords devant le Roi, « il a été procédé à la mise en place d’équipes de travail marocaines et étrangères pour superviser la mise en oeuvre du projet« .

« La première étape consiste en la mise en seringue du vaccin à l’usine Sothema, pour qu’à moyen terme, une nouvelle usine de fabrication et de conditionnement soit construite », a-t-elle ajouté.

Selon la responsable au ministère de la Santé, les premiers lots des vaccins mis en seringue au Maroc, seront utilisés dans la campagne de vaccination anti-covid actuellement en cours.

Covid-19: La vaccination se poursuivra avec le produit Made in Morocco prévu dans 4 à 6 mois Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page