Côté d’Ivoire : Prison à perpétuité pour Guillaume Soro

Guillaume Soro, ancien président de l’Assemblée nationale ivoirienne a été condamné par contumace à la prison à perpétuité après avoir été reconnu coupable d’« atteinte à la sûreté de l’État ».

Ce mercredi 23 juin, le tribunal criminel d’Abidjan a suivi les réquisitions du parquet condamnant Guillaume Soro a une peine de prison à perpétuité pour « atteinte à la sûreté nationale », comme l’avait réclamé Richard Adou, le procureur de la République, une semaine plus tôt.

Selon la presse international, l’ancien Premier ministre et 19 de ses partisans étaient accusés de « complot, tentative d’atteinte contre l’autorité de l’État » ainsi que de « diffusion et publication de nouvelles fausses jetant le discrédit sur les institutions et leur fonctionnement, ayant entraîné une atteinte au moral des population ».

Après avoir été reconnu coupable de recel de deniers publics détournés et de blanchiment de capitaux en avril 2020, Guillaume Soro avait déjà été condamné à vingt ans de prison ferme, 4,5 milliards de francs CFA d’amende et à la privation de ses droits civiques pour une période de cinq ans. Le parquet l’accusait d’avoir acquis une villa à Marcory résidentiel, un quartier huppé d’Abidjan, en 2007, alors qu’il était Premier ministre, grâce à des fonds du trésor public ivoirien.

Côté d’Ivoire : Prison à perpétuité pour Guillaume Soro Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page