Les FAR et la Marine Royale participent aux exercices de Sea Breeze en mer Noire

Le Maroc à travers la Marine Royale participe aux côtés de la sixième flotte américaine de l’Ukraine et d’une trentaine de pays de six continents dont ceux de l’Otan, à l’exercice multinational Sea Breeze 2021 en Ukraine. 

L’itération de cette année compte le plus grand nombre de pays participants dans l’histoire de cet exercice en mer Noire à savoir, Albanie, Australie, Brésil, Bulgarie, Canada, Danemark, Égypte, Estonie, France, Géorgie, Grèce, Israël, Italie, Japon, Lettonie, Lituanie, Moldavie, Maroc, Norvège, Pakistan, Pologne, Roumanie, Sénégal, Espagne, Corée du Sud, Suède, Tunisie, Turquie, Ukraine, Émirats arabes unis, Royaume-Uni et États-Unis.

Co-organisé entre l’Ukraine et les États-Unis Sea Breeze 2021 qui débutera la semaine prochaine est un exercice maritime multinational annuel, impliquant des composantes maritimes, terrestres et aériennes, afin d’améliorer l’interopérabilité et de renforcer la capacité des forces participantes ainsi que la sécurité maritime et la paix dans la région de la mer Noire. Il est également dit que les pays de la mer Noire, de concert avec les Alliés et les partenaires de l’OTAN, améliorent, du fait, leur capacité à mener toute la gamme des opérations navales et terrestres en participant aux exercices de Sea Breeze 2021.

Ces manœuvres impliquent 5 000 soldats, 32 navires, 40 avions et 18 équipes d’opérations spéciales et de plongée et elles se dérouleront du 28 juin au 10 juillet dans la région de la mer Noire. Elles se concentreront sur plusieurs zones de guerre, notamment la guerre amphibie, la guerre de manœuvre terrestre, les opérations de plongée, les opérations d’interdiction maritime, la défense aérienne, l’intégration des opérations spéciales, la guerre anti-sous-marine, et les opérations de recherche et de sauvetage.

C’est une première pour le Maroc qui enchaine exercices sur exercices, celui-ci intervenant après l’African Lion. Le Maroc, déjà sur place (un C135 des FAR a atterri ce matin à Kiev) à travers sa composante navale des Forces Armée Royales, la Marine Royale, participera sur invitation des Etats-Unis à l’un des plus grands exercices militaires maritimes du monde, du 28 juin au 10 juillet prochain. C’est un honneur pour nos vaillantes Forces armées à travers la Marine Royale que de participer à l’édition 2021 et dont à la particularité est de prendre part à ces exercices auprès des  plus fortes marines militaires dans le monde, notamment celle des Etats-Unis, de la Grande-Bretagne, de l’OTAN, d’Israël, du Japon, du Brésil et de la France.  La Marine royale, à travers les manœuvres de Sea Breeze 2021 se fera en plus d’une expérience aux dernières technologies aux côtés de ces plus fortes marines de pays amis.

Ces manœuvres en mer Noire préoccupent la Russie, qui estime que « les véritables limites de l’activité militaire dépassent de loin la zone ukrainienne de la mer Noire » selon les médias russes. En effet, le porte-parole du ministère russe de la Défense considère que « ces exercices destinés à perfectionner l’interaction entre les différentes flottes, forces terrestres et aériennes est un moyen de transit d’armes de guerre au Donbass » ajoutant que ces dernières (armes) « C’est là, sous couvert de ces exercices, qu’il est prévu de livrer aux troupes ukrainiennes des armes modernes, des munitions et de l’équipement». Il a en outre expliqué que ces armes « seront envoyées ensuite aux troupes ukrainiennes et formations nationalistes ».

Les FAR et la Marine Royale participent aux exercices de Sea Breeze en mer Noire Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page