Mali: L’ancien Premier ministre reconnait être sous surveillance militaire

L’ancien Premier ministre Malien de la transition, Moctar Ouane, a affirmé être sous surveillance, de même que l’ancien président de transition, après avoir reçu une délégation de personnalités.

Après la prise de pouvoir forcée par le colonel Goïta, l’ancien Premier ministre de transition Malien Moctar Ouane et le président Bah Ndaw, ont été mis sous résidence surveillée depuis fin mai date du nouveau putsch.

Lundi, alors qu’il sortait de chez lui, l’ancien Premier ministre a fait l’objet d’un d’un message d’alerte diffusé au sein des forces de sécurité, et quand il est rentré chez lui il a trouvé des membres de ces forces de sécurité dans sa cour, a rapporté un membre de son entourage. Il avait reçu par ailleurs une délégation de personnalités dans la capitale malienne.

Moctar Ouane et Bah Ndaw, ont été arrêtés le 24 mai après un deuxième coup d’état signé par les militaires qui a été présenté par les militaires comme une nécessité et une démission. Ils sont restés discrets depuis leur éviction forcée et leur sortie.

Le pays est en proie à une grande crise économique, sécuritaire, et politique, doublée d’une de confiance avec le peuple.

Mali: L’ancien Premier ministre reconnait être sous surveillance militaire Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page