COP 28 : le Maroc et la France initient le “Buildings Breakthrough” 

 La COP28 qui se déroule du 30 novembre au 12 décembre à Dubaï, a été marquée, mercredi 6 décembre, par l’initiative conjointe de la France et du Maroc visant à accélérer la décarbonation du secteur du bâtiment.  

Lancé en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), le Buildings Breakthrough vise à transformer ce secteur, responsable de 21% des émissions mondiales de gaz à effet de serre, vers des émissions proches de zéro et des bâtiments résilients d’ici à 2030. Actuellement, vingt-sept pays se sont engagés à participer à cette percée des bâtiments. 

Intégré au Breakthrough Agenda, qui offre un cadre pour unir les pays, les entreprises et la société civile dans des actions annuelles renforcées dans les principaux secteurs émetteurs, le Buildings Breakthrough est codirigé par le Ministère de la Transition écologique et de la Cohésion territoriale de la France et le ministère de l’Aménagement du territoire national, de l’Aménagement du territoire, de l’Habitat et de la Politique de la ville du Royaume du Maroc. Il est coordonné sous les auspices de l’Alliance mondiale pour les bâtiments et la construction (GlobalABC), hébergée par le PNUE. 

Cette nouvelle initiative vise à renforcer la collaboration internationale pour décarboner le secteur du bâtiment, faisant des technologies propres et des solutions durables l’option la plus abordable, accessible et attrayante dans toutes les régions d’ici à 2030. 

Dans le cadre du programme Buildings Breakthrough, le PNUE/GlobalABC, l’Agence internationale de l’énergie et l’Agence internationale des énergies renouvelables, ainsi que les champions du climat de haut niveau, entreprendront une évaluation annuelle des progrès mondiaux dans le secteur, alignée sur le Rapport annuel sur la situation mondiale des bâtiments et de la construction du PNUE/GlobalABC. 

Christophe Béchu, ministre français de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, souligne l’importance du secteur du bâtiment en tant que moteur des investissements futurs, et appelle davantage de pays à rejoindre le Buildings Breakthrough. Le Forum mondial sur les bâtiments et le climat en 2024, à Paris, permettra de collaborer collectivement pour des bâtiments résilients et à émissions proches de zéro. 

Vingt-sept pays, dont la France, le Maroc, la Chine, les États-Unis, et le Royaume-Uni, ont déjà manifesté leur engagement envers la percée des bâtiments. Ces pays représentent environ 34% de la population mondiale, contribuent à environ 51% des émissions mondiales de gaz à effet de serre et représentent environ 64% du produit intérieur brut mondial. La Commission européenne ainsi que 18 initiatives internationales ont également fait part de leur engagement en faveur de cette cause. 

Le Buildings Breakthrough a reçu des éloges de l’actuelle présidente de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), Razan Khalifa Al Mubarak. Elle est, par ailleurs, la directrice générale de l’Agence pour l’environnement d’Abu Dhabi et du Fonds de conservation des espèces, Mohamed ben Zayed. Elle a souligné que les dirigeants mondiaux des affaires, de l’industrie et des villes prennent déjà des mesures pour débloquer des solutions climatiques dans le secteur du bâtiment. 

Pour maintenir l’élan de cette initiative, le tout premier Forum mondial sur les bâtiments et le climat aura lieu les 7 et 8 mars 2024 à Paris, réunissant des ministres de la construction du monde entier et des parties prenantes de la chaîne de valeur du secteur du bâtiment. 

Sheila Aggarwal-Khan, directrice de la Division Industrie et Économie du PNUE, exprime le soutien du PNUE au projet Buildings Breakthrough et attend avec impatience le rassemblement mondial lors du Forum mondial sur les bâtiments et le climat en 2024 pour unir les nations et les parties prenantes dans cet effort vers des émissions proches de zéro et des bâtiments résilients d’ici à 2030. 

Au cours de la COP28, le PNUE et les gouvernements signataires ont lancé une invitation ouverte aux nations du monde entier à se joindre au Buildings Breakthrough et à s’unir dans cet effort mondial vers des émissions proches de zéro et des bâtiments résilients d’ici à 2030. 

COP 28 : le Maroc et la France initient le “Buildings Breakthrough”  Hespress Français – Actualités du Maroc.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page