Crise des enseignants : Le dialogue est en marche pour trouver des solutions

Depuis le début de la crise dans le secteur de l’éducation nationale, la question épineuse des enseignants perturbe régulièrement le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas. Lors du point de presse organisé ce jeudi à l’issue du Conseil du gouvernement, Baitas a été interpellé sur l’état d’avancement du dossier des enseignants et la résolution attendue de cette crise persistante.

Le porte-parole du gouvernement a tenu à rassurer la presse en déclarant : « Le gouvernement a entamé des rencontres, en particulier celle annoncée par le chef du gouvernement avec les syndicats du secteur de l’éducation. Il y a un travail acharné en ce moment même, avec une réunion en cours, et une autre qui s’est déroulée hier soir« .

L’objectif de ces rencontres, selon Baitas, va au-delà du simple gel du statut unifié du secteur de l’éducation annoncé par le chef du gouvernement. Il s’agit de progresser sur les différents points soulevés, sources d’inquiétudes et d’interrogations chez les enseignants, a-t-il précisé.

« Ce que je peux vous assurer maintenant, c’est que le dialogue progresse de manière responsable et sérieuse, et nous accélérerons les étapes pour parvenir rapidement à un accord avec tous les syndicats. Notre objectif est de réaliser les aspirations des femmes et des hommes de l’éducation« , a souligné le porte-parole.

Cette déclaration intervient dans un contexte où la communauté éducative est en proie à une congestion persistante, laissant de nombreux enseignants dans l’incertitude quant à leur avenir professionnel.

Il convient de rappeler que les quatre syndicats les plus représentatifs du secteur de l’Education nationale, ont tenu le 27 novembre une réunion avec le chef de gouvernement, Aziz Akhannouch, qui s’est engagé à geler le statut unifié qui a suscité une grande tension et poussé les enseignants à battre le pavé depuis quelques semaines. Il a ainsi été décidé de reconsidérer les dispositions dudit statut en prenant en compte les propositions présentées par la coordination syndicale.

Crise des enseignants : Le dialogue est en marche pour trouver des solutions Hespress Français – Actualités du Maroc.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page