Le Maroc acquiert la dernière version du char de combat Abrams

Le Maroc aurait récemment reçu les derniers chars de combat Abrams, le M1A2 SEPv3, renforçant ainsi son arsenal militaire, notamment ses forces terrestres équipées de versions antérieures de ce véhicule.

Selon les informations relayées par le site spécialisé Military Africa, la livraison de la dernière version avancée du char Abrams, le M1A2 SEPv3, aurait été effectuée au cours de ces dernières semaines, les véhicules ayant été détectés à bord de trains en direction vers le sud du Maroc.

La réception de ces chars s’inscrit dans le cadre d’un contrat signé en octobre 2020 entre le Maroc et la société américaine General Dynamics Land Systems (GDLS), le fabricant du char Abrams. Ce contrat, évalué à 11,9 millions de dollars, comprend un volet de soutien technique visant à moderniser 162 chars Abrams aux normes M1A2 SEPv3 pour les forces armées marocaines.

Il convient de noter que le Maroc se distingue en tant que l’un des rares pays à exploiter le char Abrams, qui est le principal char de combat de l’armée américaine et de plusieurs autres nations alliées. Cette coopération militaire s’inscrit dans le cadre d’un partenariat de longue date entre le Maroc et les États-Unis, avec une participation active à divers exercices et opérations conjointes tels que l’African Lion et le Flintlock.

L’histoire de l’engagement marocain avec le char Abrams remonte à 2012, lorsque le Maroc a passé une commande de 200 chars M1A1 SA (Special Armor) aux États-Unis. Ces chars M1A1 SA ont subi des améliorations par le fabricant avant leur livraison, bénéficiant d’un nouveau viseur principal, d’un système infrarouge prospectif de deuxième génération et d’un système de suivi.

En 2016, le Maroc a reçu 127 chars M1A1 SA, et les 73 chars restants ont été modernisés selon la norme M1A2M en 2018, intégrant des améliorations telles qu’une vision thermique indépendante du commandant et une capacité d’orientation, dévoile la même source.

Par ailleurs, les chars M1A2 SEPv3 représentent la toute dernière itération et potentiellement la dernière version remaniée d’Abrams. Dans le contexte de la forte demande pour les versions neuves et modernisées de l’Abrams, le M1A2 SEPv3 a été conçu pour résoudre les problèmes de SWaP (Size, Weight, and Power) rencontrés avec la version précédente, le M1A2 SEPv2.

Cette version introduit une nouvelle architecture électronique, des procédures de maintenance simplifiées et une nouvelle unité auxiliaire de puissance. Pour accroître la létalité et la survie, le char bénéficie d’un blindage frontal supplémentaire et d’une liaison de données permettant le tir de projectiles intelligents et polyvalents depuis son canon lisse de 120 mm. En tant que futur char de première ligne de l’armée américaine, le M1A2 SEPv3 est destiné à remplacer jusqu’à 435 modèles M1A1, un contrat attribué à General Dynamics Land Systems (GDLS).

Les chars M1A2 SEPv3 viendront ainsi consolider la flotte actuelle de chars Abrams du Maroc, renforçant ses capacités dans le domaine de la guerre blindée. Dotés d’une vitesse maximale de 67 km/h et d’une autonomie de 426 km, ces chars sont pourvus d’un blindage composite offrant une protection contre les menaces d’énergie cinétique et chimique. Ils peuvent également être équipés de tuiles de blindage réactif pour une protection supplémentaire.

Le Maroc acquiert la dernière version du char de combat Abrams Hespress Français – Actualités du Maroc.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page