Relations maroco-kényanes : L’Ambassadeur Laassel partage une vision prometteuse

L’ambassadeur du Royaume du Maroc accrédité auprès des Républiques du Kenya et du Soudan du Sud, Abderrazzak Laassel, a récemment partagé des perspectives prometteuses sur l’évolution des relations entre le Maroc et le Kenya, mettant en lumière des développements clés dans les domaines diplomatique, économique et culturel.

Selon Laassel, le port de Dakhla Atlantique émergera comme un lien maritime crucial entre le Maroc et le Kenya, complémentaire au port de Tanger Med. Il a de même souligné l’imminence d’une liaison aérienne directe entre Casablanca et Nairobi, renforçant ainsi la connectivité entre les deux nations.

Dans une interview accordée à Hespress Ar, l’ambassadeur marocain a noté un changement significatif dans la position du Kenya sur la question du Sahara marocain. Le Kenya soutient désormais l’approche marocaine basée sur les résolutions des Nations Unies et la position africaine en faveur de l’autonomie sous souveraineté marocaine, a-t-il dit.

Ainsi, Abderrazzak Laassel a mis en évidence une tendance mondiale croissante à classer le Front polisario comme une organisation terroriste, faisant valoir la prise de conscience au niveau africain des dangers et menaces que cette entité représente pour les partenariats mondiaux et l’intégration régionale.

Concernant les relations économiques, l’ambassadeur a noté que bien que la coopération économique entre le Maroc et le Kenya soit en progression, elle demeure en deçà des attentes et de son potentiel réel. La nécessité de surmonter les obstacles liés à l’appartenance du Kenya à la « COMESA » et les défis économiques post-COVID-19, ont été mentionnés comme des points à aborder pour stimuler davantage les échanges commerciaux entre les deux pays.

En ce qui concerne la présence du Maroc en Afrique de l’Est, Laassel a souligné l’importance stratégique du Kenya en tant que porte d’entrée vers cette région. Il a en ce sens exprimé l’engagement du Maroc à renforcer la coopération économique et à faciliter les liaisons maritimes et aériennes entre les deux nations.

L’intérêt croissant des Kényans pour la culture marocaine a également été évoqué, mettant en avant l’importante participation à une exposition autour du caftan marocain au Kenya. Le diplomate à, à cet égard, souligné le rôle que peut jouer la culture dans le renforcement des liens entre le Maroc et l’Afrique, notant que la tenue traditionnelle marocaine suscite un vif intérêt au niveau mondial.

En abordant la question du Sahara marocain, l’ambassadeur a salué l’évolution de la position kényane, relevant le soutien du président kényan à la voie onusienne et à la position de l’Union africaine, mais également la nécessité de continuer sur cette voie pour une résolution pacifique du conflit.

L’ambassadeur Laassel a, par ailleurs, partagé des informations sur le passage imminent de la représentation diplomatique kényane au Maroc au rang d’ambassade, à la faveur du renforcement des liens institutionnels entre les deux nations.

En conclusion, Abderrazzak Laassel a affirmé que le Maroc joue un rôle central en Afrique, avec une forte présence diplomatique sur le continent, rappelant à ce propos la reconnaissance de tout le continent africain envers le Royaume du Maroc et son engagement continu pour la coopération sud-sud et le partenariat avec les nations africaines.

Relations maroco-kényanes : L’Ambassadeur Laassel partage une vision prometteuse Hespress Français – Actualités du Maroc.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page