Sergio Ramos livre ses vérités sur son départ du Real Madrid

C’est un départ qui en a choqué plus d’un. Sergio Ramos quitte le Real Madrid après 16 ans de bons et loyaux services couronnés par de prestigieux trophées. Lors de sa cérémonie d’adieu, le célèbre défenseur espagnol a expliqué les raisons de cette séparation avec son club de cœur. 

Le joueur de 35 ans est un électron libre après qu’il ait été officiellement confirmé mercredi qu’il quitterait le club dans lequel il a passé les 16 dernières années, établissant ainsi sa réputation comme l’un des meilleurs défenseurs du monde.

Sergio Ramos a fait ses adieux au Real Madrid dans l’une des salles de Valdebebas, entouré de sa famille et du conseil d’administration du club, et entre les larmes qui ont jailli lorsqu’il a prononcé les premiers mots de son discours.

« C’est l’un des moments les plus difficiles de ma vie. Tu n’es jamais prêt à me dire au revoir « , a- t-il admis, avant de fondre en larmes pour la première fois. « Je suis arrivé à l’âge de 19 ans, je n’étais qu’un enfant« , a-t-il tenté de poursuivre, la voix cassée.

Plus tard, devant les médias, il a donné certaines raisons de son départ . « Beaucoup de choses se sont passées, des circonstances qui arrivent dans la vie. Je tiens à préciser que je n’ai jamais voulu quitter le Real Madrid . Cela a toujours été mon but », a-t-il admis.

« Quand on a gagné la Liga après le confinement, le Real m’a proposé de prolonger, mais à cause de la Covid-19, les choses ont trainé. Ces derniers mois, le club m’a fait une offre d’un an avec une baisse de salaire. Je veux être clair : l’argent n’a pas été un problème. Je voulais deux ans, ça n’a jamais été une question d’argent, le président le sait. Lors des dernières discussions, j’accepte l’offre avec une baisse de salaire, mais on me dit que l’offre n’existe plus. On me dit qu’il y avait une date limite, c’est la vérité », a-t-il ajouté.

Le vainqueur de la Coupe du monde et quadruple vainqueur de la Ligue des champions a cependant refusé de laisser tomber des indices sur sa prochaine destination potentielle, mais a catégoriquement exclu l’idée de jouer pour les grands rivaux du Real, le FC Barcelone et a minimisé un éventuel retour dans son club d’enfance, le FC Séville.

Sergio Ramos livre ses vérités sur son départ du Real Madrid Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page