Sommet USA-Russie: Joe Biden et Vladimir Poutine mettent les pendules à l’heure

Le président américain Joe Biden et son homologue Vladimir Poutine se sont rencontrés lundi à Genève pour leur premier sommet bilatéral visant à discuter de plusieurs sujets d’intérêt commun à un moment où les relations entre les deux pays sont au point mort. Leur sommet a été plus court que prévu. 

Une première rencontre entre les deux hommes s’et matérialisée par une poignée de main devant les cameras après avoir été accueillis par le président suisse Guy Parmelin qui leur a souhaité bonne chance.

Joe Biden et Vladimir Poutine ont tenté de faire bonne figure mais la portée de ce sommet est déjà annoncée comme n’ayant aucune portée. Les deux hommes ont donné des conférences de presse séparées avant de repartir vers Moscou et Washington.

« J’espère que notre réunion sera productive », a dit le président russe, en remerciant Joe Biden d’avoir pris l’initiative de la rencontre. Vladimir Poutine cherche à faire respecter la Russie des Occidentaux qui l’ont accusée de mener des activités déstabilisatrices, notamment dans la fake news, l’espionnage et l’espionnage numérique.

Les deux pays qui doivent discuter de dossiers liés aux technologies, au conflits régionaux en cours, pourraient trouver quelques points de convergence. Mais pour le moment, la diplomatie des deux puissances est dans l’impasse puisque chacun des ambassadeurs a été rappelé dans son pays.

« Nous essayons de déterminer là où nous avons des intérêts communs et où nous pouvons coopérer. Et quand ce n’est pas le cas, établir une façon prévisible et rationnelle de gérer nos désaccords », a déclaré Joe Biden qui prône un contact en personne.

Ce sommet de « deux grandes puissances », a estimé le locataire de la Maison Blanche redorant le blason de la Russie, en tentant de faire un pas vers la Russie. Joe Biden toutefois a promis d’être clair avec Vladimir Poutine concernant leurs divergences.

« Nous sommes convenus d’entamer des consultations sur la cybersécurité », a déclaré Vladimir Poutine en conférence de presse après son sommet.

Lundi, à la fin du sommet de l’Otan qui s’est tenu à Bruxelles, Joe Biden a affirmé que les Etats-Unis ne cherchaient « pas un conflit avec la Russie, mais nous répondrons si la Russie continue ses activités ». Joe Biden avait effectué une tournée expresse en Europe pour renforcer ses alliances avec l’Occident.

Sommet USA-Russie: Joe Biden et Vladimir Poutine mettent les pendules à l’heure Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page