La silver économie au Maroc ou le vieillissement d’avenir

Les 60 ans et plus devraient représenter 10,6 millions de personnes à l’horizon 2050 au Maroc, contre 3,2 millions de seniors en 2014 indique une étude de la Direction des Eudes et des Prévisions Financières (DEPF) , affiliée au Ministère de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, dans un condensé prospectif intitulé «La silver économie au Maroc», un enjeu économique et de société aux multiples opportunités.

Le vieillissement de la population marocaine se caractérise par la longévité de la population et par une régression du taux de la fécondité. Par ailleurs, il entraîne l’émergence de plus en plus de produits et de services à destination des personnes âgées. L’économie à destination des seniors pourrait ainsi générer un chiffre d’affaires de plus de 640 milliards de dirhams en 2050 ajoute l’étude. Au niveau mondial, les statistiques indiquent que la population mondiale âgée de plus de 65 ans passera à 16%, contre seulement 9% en 2019. Cette catégorie contribuera à 19% à la hausse de la consommation mondiale d’ici 2030.

Tour d’horizon de cette « silver économie » au Maroc. Améliorer la qualité de vie des personnes âgées, garantir leur autonomie le plus longtemps possible ou même allonger leur espérance de vie, tels sont les principaux objectifs de la silver économie, apparue au début des années 2000 . Sous ce nom se cachent l’ensemble des produits et services à destination des seniors, qui se développent avec le vieillissement des Marocains d’où de nouveaux besoins économiques, technologiques et industriels liés à l’avancée en âge qui ouvrent un champ vaste pour l’économie et l’industrie du pays qu’il faudra désormais scruter. A cet effet, la DEPF dans une seconde édition de son condensé prospectif intitulée «La silver économie au Maroc» décrypte les activités économiques et industrielles dédiées aux seniors et le potentiel économique de ce secteur pour le moins prometteur.

« La silver économie marocaine, approchée par les dépenses de consommation des personnes âgées de 60 ans et plus, dispose d’un potentiel de progression de près de 7% en moyenne par an jusqu’en 2050, pour atteindre plus de 640 milliards de dirhams (soit 13% du PIB) contre 53 milliards de dirhams en 2014», détaille la DEPF, assurant que ce marché  pourrait rapporter l’équivalent de 18 milliards de dirhams de valeur ajoutée par an, soit 0,6 points de PIB supplémentaire par an. Loin d’être perçue comme un fardeau, la silver économie est plutôt considérée comme le secteur d’un avenir incontesté avec son grand potentiel de croissance et de création d’emplois supplémentaires importants, à travers des activités économiques liées à la production et à la consommation de biens et services d’intérêt pour les personnes âgées.

Le Maroc ne fera certainement pas, exception à l’émergence de cette nouvelle économie au potentiel prometteur, car l’activité économique nationale sera fortement soutenue par la consommation cette grande tranche d’âge, mais seulement si le pays réussit à explorer et exploiter les opportunités associées, efficacement. Aussi, pour capter cette filière, il urge de mettre en place une stratégie claire, comme l’instauration d’un écosystème à même de garantir l’implication organisée et cohérente de toutes les parties prenantes de la silver économie. Cette dernière couvrant divers secteurs, du logement à la santé, en passant par le tourisme et la sécurité.

Dans le domaine de la santé, cette catégorie de personnes âgées a besoin de soins à domicile, de télémédecine, de conseils nutritionnels et de dispositifs de santé liés à Internet. Aussi, c’est sans surprise que les dépenses allouées à la santé vont augmenter et l’étude d’ajouter. « Il est à noter à cet égard que 64,4% des personnes âgées de 60 ans et plus sont atteintes d’au moins une maladie chronique et 54,2% de cette catégo­rie consomment des médicaments en permanence (ENPSF 2018)  », tient à préciser la même source. Quant au logement pour cette catégorie de tranche d’âge, l’importance sera donnée à une infrastructure adéquate en fonction des besoins des séniors. Afin d’exploiter au mieux le grand potentiel de la silver économie au Maroc, basé sur un modèle de soins aux personnes âgées en mettant l’accent sur un soutien multidimensionnel, l’étude a appelé à la mise en place d’un système permettant d’assurer la participation effective et coordonnée de tous les acteurs de cette économie, et l’élaboration d’une vision à long terme pour l’encadrer.

La silver économie au Maroc ou le vieillissement d’avenir Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page