Les Emirats réitèrent à l’ONU leur « plein soutien » à la souveraineté du Maroc sur son Sahara

L’Etat des Emirats arabes unis soutient la souveraineté du Maroc sur son Sahara. C’est une position qui a toujours été exprimée par les dirigeants émiratis, la dernière en date étant devant le Comité des 24 des Nations-Unies. 

En effet, à l’occasion de cette réunion, tenue lundi, le représentant émirati a réaffirmé,  le « plein soutien » de son pays à la souveraineté du Maroc sur son Sahara, ainsi qu’à « l’ensemble des mesures que le Royaume entreprend pour défendre son intégrité territoriale et protéger ses citoyens ».

Les Emirats « soutiennent l’initiative d’autonomie dans le cadre de la souveraineté du Maroc et de son intégrité territoriale, comme solution conforme au droit international, à la Charte de l’ONU et aux résolutions de l’Assemblée générale et du Conseil de sécurité », a-t-il souligné.

Tout en saluant la tenue des deux tables rondes de Genève en 2018 et 2019, le diplomate émirati a rappelé que, « dans le cadre de la mise oeuvre dans les faits des relations historiques et solides et du partenariat stratégique qui lient les deux pays frères, les Émirats arabes unis ont ouvert un consulat dans la ville de Laâyoune, dans les provinces du sud du Royaume du Maroc, le 4 novembre 2020. »

Les Emirats saluent les initiatives prises par le Maroc dans le domaine des droits humains, ainsi que sa coopération avec le Haut-Commissariat des droits de l’Homme de l’ONU, a-t-il ajouté.

Pour conclure: « Nous saluons également les efforts déployés par le Maroc pour développer la région du Sahara marocain et améliorer les conditions économiques et sociales, notamment le lancement par le Roi Mohammed VI du Nouveau modèle de développement des Provinces du sud ».

Pour rappel, les Emirats arabes unis et trois autres pays ont été élus vendredi comme nouveaux membres du Conseil de sécurité pour les années 2022 et 2023. Ils ont été élus par l’Assemblée générale des Nations Unis. Aux côtés des Emirats arabes unis, figurent l’Albanie qui siègera pour la première fois au Conseil, le Brésil, le Gabon et le Ghana.

Ces pays prennent ainsi la place de la Tunisie, de Saint-Vincent et les Grenadines, du Vietnam et de l’Estonie, et selon plusieurs diplomates ces nouvelles entrées vont changer beaucoup de choses, et peser sur l’ordre établi par les 5 membres permanents.

C’est la seconde fois que les Emirats entrent dans le club diplomatique le plus puissant du monde qu’ils ont du reste, précédemment servi en 1986-87. A travers la campagne intitulée « Stronger United », les Émirats arabes unis se sont engagés à utiliser leurs références pour l’inclusion, l’innovation, la résilience, la consolidation de la paix, l’atténuation du changement climatique et l’autonomisation des femmes.

Les Emirats réitèrent à l’ONU leur « plein soutien » à la souveraineté du Maroc sur son Sahara Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page