Clôture de la Mode en Capital : Défilé époustouflant de Fadila El Gadi au Chellah

Le défilé de la créatrice marocaine Fadila El Gadi s’est déroulé mardi 30 mai dans les jardins du Chellah , l’un des espaces les plus magiques de Rabat . Ce défilé vient clôturer en apothéose l’évènement « La mode en Capitale », organisé par la Fondation Fadila El Gadi en partenariat avec le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication et la ville de Rabat les 26, 27 et 30 mai 2023.

Alliant élégance, raffinement, traditions ancestrales et mode contemporaine, le défilé de celle qu’on qualifie de « prêtresse » de la mode a subjugué le public présent sur place.

Plusieurs personnalités de haut rang ont pris part à cette grand-messe de la mode qui vient clôturer une année de festivités entrant dans le cadre du programme Rabat Capitale Africaine de la Culture.

Fadila El Gadi, qui a toujours su allier l’extrême raffinement de la broderie marocaine et la fluidité des découpes les plus contemporaines aux étoffes les plus précieuses et se pose en gardienne de cet art ancestral, le propulsant dans une modernité sans en altérer l’authenticité a choisi le savoir-faire exceptionnelle du « Tarz Rbati » (broderie de Rabat), pour un moment d’hommage au croisement de regards entre l’ancienne et la nouvelle génération.

Cet instant d’hommage a réuni aussi bien des créatrices de mode, maâlems et maâlmates (artisans d’art et maitres brodeurs) et a connu le défilé de 3 jeunes créatrices à savoir Amal El Bahri, Bouchra Salih, Rajae Errais Madi.

« La mode en Capitale » c’est également, une exposition photographique rétrospective de la trajectoire de Fadila El Gadi, ainsi que des travaux des apprentis maâlems et maâlmates de l’École de broderie de Salé pour la préservation et la valorisation du patrimoine culturel marocain.

Plus qu’un défilé, c’est à un véritable spectacle vivant auquel s’est dévoué la créatrice de mode marocaine la plus sollicitée à l’international, où les sons et lumières se conjuguent au chic intemporel des tenues de Fadila El gadi.

La créatrice a décidé, à l’occasion de ce show exceptionnel, de convoquer ses origines sahraouies. Fadila El Gadi a revisité la culture de la région natale de son père en y insufflant cette élégance naturelle, cette subtile modernité, qui donne aux créations de Fadila El Gadi un je ne sais quoi d’éternel et de contemporain à la fois, rappelant le chic et l’audace de son mentor Yves Saint Laurent.

Le défilé de clôture, qui sonne comme un hymne à la femme sahraouie, a été rythmé par les sonorités de Mister ID, artiste performeur et DJ, qui a plongé le public dans la magie des notes traditionnelles du patrimoine marocain et africain, et ce, en featuring avec un groupe de femmes musiciennes du Sahara.

Clôture de la Mode en Capital : Défilé époustouflant de Fadila El Gadi au Chellah Hespress Français – Actualités du Maroc.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page