L’Algérie autorisée à pêcher dans les eaux mauritaniennes: Les intentions belliqueuses envers le Maroc se précisent

L’Algérie a réactivé un accord sur la pêche avec la Mauritanie qui lui permettra d’envoyer des navires dans les eaux territoriales mauritaniennes.

Les intentions belliqueuses envers le Maroc se précisent. Avec un accord sur la pêche entre Nouakchott et Alger, le régime algérien cherche à investir les eaux territoriales mauritaniennes afin de se rapprocher des eaux marocaines.

Jeudi à Alger, une commission technique mixte algéro-mauritanienne dans le domaine de la pêche s’est réunie spécialement pour signer un accord permettant à des navires algériens de pêcher dans les eaux territoriales mauritaniennes.

L’accord signé par le ministre mauritanien des Pêches et de l’économie maritime, Mohamed Ould Abidine Ould Mayif, et le ministre algérien de la Pêche et des productions halieutiques, Hicham Sofiane Salaouatchi, fixe des quotas annuels de pêche dans les eaux territoriales mauritaniennes.

En juin dernier, la presse mauritanienne avait révélé que des préparatifs étaient en cours pour signer un nouvel accord pour ces licences de pêche.

Si la coopération entre la Mauritanie et l’Algérie dans ce domaine s’arrête à la pêche, il existe cependant de forts risques de voir apparaître des navires algériens près des eaux marocaines pour y mener des activités militaires ou d’espionnage.

De toute évidence, dans le contexte actuel des relations entre Rabat et Alger, marquées par des tensions et des invectives répétées provenant du régime kaki, la présence de navires algériens non loin de Lagouira n’est pas à prendre à la légère.

Au cœur de la discorde entre les deux voisins, le dossier du Sahara. Le Maroc affirme que le différend est entre lui et l’Algérie, en dépit des tentatives de faire endosser au polisario le rôle de partie.

Et pour de nombreux observateurs, l’acharnement de l’Algérie dans le dossier traduit des intentions expansionnistes, voulant encercler le Maroc et avoir une fenêtre sur l’Atlantique.

L’accord signé avec la Mauritanie trahit donc cette envie de se retrouver en Atlantique, même s’il s’arrête pour l’instant à une coopération purement halieutique.

Néanmoins, la nouvelle coopération entre Nouakchott et Alger semble être voulue également par la Mauritanie.

Cela a pu se voir lors de la visite en décembre dernier, du président mauritanien Mohamed Ould Ghazouani en Algérie.

Par ailleurs l’état-major de l’armée mauritanienne a annoncé que l’Algérie et la Mauritanie ont convenu de renforcer la coopération militaire et de défense dans l’armée de l’air et de coordonner leur coopération.

L’Algérie autorisée à pêcher dans les eaux mauritaniennes: Les intentions belliqueuses envers le Maroc se précisent Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page