Non-scolarisation des enfants: Appel à un traité mondial pour une école gratuite pour tous

Quelque 244 millions d’enfants ne sont pas scolarisés dans le monde. C’est l’une des données choquantes figurant dans la lettre ouverte adressée aux chefs d’État et de gouvernement, dans le but de faire de l’école gratuite un droit humain et universel pour tous les enfants.

Signée par la Prix Nobel de la Paix, Malala Yousafzai, l’activiste pour le climat, Vanessa Nakate ainsi que plus de 272.000 personnes activistes pour la scolarisation des enfants, la lettre ouverte sera remise, dans quelques jours, au Secrétaire général de l’ONU en personne par le réseau citoyen international Avaaz. 

Ainsi, la lettre, rédigée par la Prix Nobel de la Paix, des rapporteurs spéciaux de l’ONU, experts des droits des enfants, ONG, activistes pour la scolarisation des enfants et autres, avance que les 244 millions d’enfants non scolarisés à travers le monde, soit l’équivalent de la population du Brésil qui est privée de la chance de s’instruire.

Les enfants vivant dans la pauvreté sont ceux qui risquent le plus d’être déscolarisés, vu que leurs familles ne peuvent souvent pas payer l’école tout simplement, estiment les auteurs.

Dans leur lettre adressée aux chefs d’état et gouvernements du monde et dont Hespress Fr détient copie, les auteurs soulèvent la question de « comment construire le monde dont nous voulons, surmonter la crise climatique et obtenir la justice quand 4 enfants sur 10 doivent quitter le système scolaire avant la fin de leur éducation secondaire? ».

« Impossible« , répondent-ils, raison pour laquelle ils ont proposé une « grande idée » qui est la création d’un nouveau traité mondial qui garantit le droit à l’école gratuite, de l’éducation préscolaire à l’enseignement secondaire.

« Nous savons que cela peut fonctionner. Après la Seconde Guerre mondiale, de nombreux pays ont dû rendre l’école primaire gratuite, et aujourd’hui 87% des enfants finissent l’école primaire. Aujourd’hui, nous devons engager un mouvement tout aussi révolutionnaire pour faire en sorte que tous les enfants puissent aller à l’école« .

Il ne s’agit pas simplement d’une bouée de sauvetage pour les enfants, estiment les auteurs de la lettre, mais une bouée de sauvetage pour nous tous. « La scolarisation des filles est l’une des solutions les plus efficaces contre le changement climatique« , ont-ils conclu leur message.

Non-scolarisation des enfants: Appel à un traité mondial pour une école gratuite pour tous Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page