La Grande Bretagne et le monde entier suivent l’état de santé de la Reine Elizabeth

Les médecins de la Reine Elizabeth II, 96 ans, ont exprimé leurs inquiétudes face à l’état de santé de la monarque britannique. La famille régnante s’est déplacée en urgence au château de Balmoral en Ecosse où elle se trouve actuellement. Le monde est suspendu à l’état de santé de la dirigeante ayant battu le record de longévité au pouvoir.

C’est une reine affaiblie se tenant à l’aide une canne, qui a été aperçue en début de semaine au château de Balmoral pour accueillir le Premier ministre britannique sortant Boris Johnson venu pour lui remettre sa lettre de démission.

La reine a ensuite accueilli Liz Truss, la nouvelle Première ministre et l’a chargée de former un gouvernement. Cette dernière a été la première à s’exprimer jeudi suite à l’annonce de la détérioration de la santé d’Elizabeth II.

« Le pays tout entier sera profondément préoccupé par les nouvelles en provenance du palais de Buckingham de ce midi », a tweeté Liz Truss. « Mes pensées –et celles de tous les habitants du Royaume-Uni– vont à Sa Majesté la reine et à sa famille ».

La veille, la reine a annulé une réunion par visioconférence et ses médecins lui ont conseillé de se reposer. Après une nouvelle évaluation ce matin, les médecins de la reine sont préoccupés pour la santé de Sa Majesté et ont recommandé qu’elle reste sous surveillance médicale. La reine continue à se sentir bien et reste à Balmoral », a annoncé le palais, jeudi, qui reste discret habituellement sur la santé de souveraine.

Toute la famille royale s’est dépêchée pour aller au chevet d’Elizabeth II, même son petit-fils Harry et son épouse Meghan qui avaient pris leurs distances de la famille royale.

Son héritier Charles, 73 ans, et son petit-fils William sont les premiers à avoir fait le déplacement, tandis que le prince Harry et son épouse Meghan ont pris un avion pour se rendre en Ecosse alors qu’ils devaient assister à un évènement caritatif à Londres jeudi soir.

L’état de santé de la reine s’est détérioré ces derniers mois, ce qui l’a poussé à accorder plus de fonctions officielles à son fils Charles, qui s’est vu confier la tâche de prononcer en mai à sa place pour la première fois le discours du trône au Parlement.

Selon les commentateurs, spécialistes de la monarchie britannique, les services de la reine, prépareraient l’opinion publique au pire.

Signe que tout va mal, la BBC a suspendu ses programmes habituels jusqu’à 18 heures. Certains observateurs notent également que les présentateurs de la chaîne publique sont habillés de noir.

La Grande Bretagne et le monde entier suivent l’état de santé de la Reine Elizabeth Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page