Création d’une plateforme d’échange sécurisé de données entre les administrations

En partenariat avec l’Agence pour le développement numérique, une entreprise espagnole a annoncé avoir créé une plateforme d’interopérabilité pour l’échange sécurisé de données et de fichiers entre les différentes administrations et institutions publiques au Maroc, en partenariat avec l’Agence pour le développement numérique.

Minsait, qui est une entreprise espagnole opérant dans le domaine de la transformation technologique, a expliqué dans un communiqué que cette plateforme permet la communication entre tous les systèmes d’information de l’administration publique, quelles que soient leurs caractéristiques technologiques.

Ainsi, ce projet s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par le Maroc visant à promouvoir la transformation numérique dans le secteur public, simplifier les opérations et améliorer la prestation de services. La fonction « d’interopérabilité » entre les différents systèmes des administrations publiques réduirait donc les cycles de traitement des documents, les erreurs humaines et les coûts.

Par ailleurs, l’Espagnole Minsait et l’Agence pour le développement numérique ont également collaboré sur un autre projet qui concerne le développement d’un cadre d’interopérabilité permettant le développement d’un environnement institutionnel pour le partage de données entre les administrations et le pouvoir judiciaire.

Dans le cadre de cette nouvelle plateforme, le registre social unifié (RSU) sera exploité de manière à permettre la vérification de la validité des données fournies par les familles souhaitant bénéficier des programmes de la protection sociale, en plus du système « Massar » pour l’éducation pour s’assurer des données des élèves.

Dans un communiqué, la société espagnole a déclaré que la plateforme d’interopérabilité est un système ouvert avec une capacité de mégadonnées qui permet l’intégration et le partage facile d’informations à partir de différents systèmes, applications et appareils. La technologie qui y est adoptée permet également de crypter les communications pour protéger la confidentialité et l’intégrité des informations, précise la même source.

La société espagnole Minsait est présente au Maroc depuis plus de vingt ans. Elle a supervisé plusieurs projets importants au Royaume, ce qui l’a incitée à ouvrir un nouveau bureau à Rabat en 2018.

Le Maroc a bénéficié des services de cette société à travers la préparation du système de gestion du trafic ferroviaire. Elle a également travaillé sur la modernisation des systèmes de gestion du trafic aérien, et a fourni des solutions pour la gestion des opérations dans les ports de Casablanca.

Création d’une plateforme d’échange sécurisé de données entre les administrations Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page