Ryanair : L’ère des billets à 10 euros est révolue

L’envolée des cours du pétrole, notamment depuis le début la guerre en Ukraine, fait que l’ère des billets d’avion à 10 euros est révolue, a affirmé le patron de la compagnie irlandaise Ryanair, Michael O’Leary.

Dans des déclarations de presse, O’Leary  a été très clair: « Je pense qu’il n’y aura plus de billets à dix euros car les cours pétroliers sont bien plus élevés. On ne va plus avoir ces tarifs pendant un certain nombre d’années ».

Les tarifs moyens des billets sur Ryanair devraient augmenter de quelque 10 euros, à environ 50 euros par trajet dans les 5 prochaines années, a-t-il détaillé. Ce qui, vu la structure tarifaire des low-cost avec de nombreux suppléments, notamment pour les bagages, pourrait faire grimper rapidement le coût total d’un voyage aller-retour à plusieurs centaines de livres et miner la demande.

Fin juillet, le directeur général de l’Association internationale du transport aérien (IATA), Willie Walsh, avait indiqué que la hausse des prix du pétrole sera inévitablement répercutée sur les consommateurs.

« Les vols seront plus chers pour les consommateurs, sans aucun doute », avait soutenu l’ancien patron de British Airways, expliquant que le « prix élevé du pétrole » se reflétera « dans la hausse des prix des billets ».

L’envolée des prix pétroliers depuis un an (+36% pour le Brent coté à Londres) pèse particulièrement lourd dans les coûts des compagnies dites « low cost » par rapport aux transporteurs traditionnels.

Ryanair : L’ère des billets à 10 euros est révolue Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page