Le Maroc devrait recevoir des cargaisons de céréales d’Ukraine dans les jours à venir

Le premier chargement de céréales ukrainiennes depuis l’accord international conclu à ce sujet à Istanbul, a quitté le port d’Odessa lundi matin pour arriver au Liban. Après ce premier navire, d’autres emprunteront le Bosphore pour livrer des céréales ukrainiennes à différents pays, dont le Maroc. 

« Le navire Razoni a quitté le port d’Odessa à destination du port de Tripoli au Liban. Il est attendu le 2 août à Istanbul. Il continuera sa route vers sa destination à la suite des inspections qui seront menées à Istanbul », a indiqué le ministère turc de la Défense, Ankara ayant pris sous son aile cet accord international censé mettre un terme à la crise des céréales qui touche un bon nombre de pays.

Le Razoni est le tout premier navire à quitter le port ukrainien depuis le début de la guerre avec la Russie il y a 6 mois, et la conclusion récente à Istanbul, de l’accord international avec la Russie.

Ce premier navire chargé de 26.000 tonnes de maïs, selon n le ministre ukrainien de l’Infrastructure Oleksandre Koubrakov, doit rejoindre le Liban, à Tripoli plus exactement, avant que d’autres navires ne rejoignent d’autres pays.

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, s’est félicité de la nouvelle, alors que planent des menaces sérieuses de sécurité alimentaire mondiale à cause de la guerre en Europe de l’Est.

C’est un « soulagement pour le monde », a déclaré de son côté, le chef de la diplomatie ukrainienne, Dmytro Kouleba avant d’ajouter : « L’Ukraine a toujours été un partenaire fiable et le restera si la Russie respecte sa part de l’accord ».

Les pays concernés par la crise alimentaire observent avec attention ce premier déblocage de navire et attendant la mise en oeuvre totale de l’accord pour la reprise des exportations de céréales. Le Maroc aussi devrait recevoir des céréales dans les prochains jours.

Le Royaume est resté en contact avec l’Ukraine à ce sujet, notamment puisque le volume des échanges entre les deux pays est important et est orienté dans sa majorité dans l’importation de céréales ukrainiennes.

Les céréales que le Maroc importe d’Ukraine, sont chiffrées à pas moins de 12% du total des importations du pays en ce produit que le Royaume se procure de diverses sources d’approvisionnement. En 2021, le montant des échanges commerciaux entre les deux pays s’est établi à à 530 millions de dollars.

Les exportations ukrainiennes vers le Maroc s’élèvent à 403 millions de dollars, dont la plupart sont des céréales et du blé à 54%, et d’autres matériaux tels que le pétrole, le yaourt et les matériaux électroniques. Les exportations marocaines s’élèvent à 120 millions de dollars : phosphates 48 %, voitures électroniques, poisson et légumes.

Avec la signature de l’accord international permettant la reprise de l’exportation des céréales ukrainiennes, le Maroc ainsi que 5 autres pays d’Afrique du Nord pourront recevoir des cargaisons.

Pour rappel, l’accord a été signé le 22 juillet à Istanbul entre des représentants de Russie, Ukraine, Turquie et des Nations unies. Dans le même sillage, un autre accord similaire signé simultanément permet également à Moscou l’exportation de ses produits agricoles et engrais, malgré les sanctions occidentales. Les deux accords doivent devraient permettre d’éviter une crise alimentaire mondiale aux conséquences désastreuses.

Le Maroc devrait recevoir des cargaisons de céréales d’Ukraine dans les jours à venir Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page