Amina Bouayach: Le Discours Royal consacre « une nouvelle étape » dans la consolidation de l’égalité femme/homme

La présidente du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), Amina Bouayach, a estimé que l’appel du Roi Mohammed VI à l’opérationnalisation des institutions constitutionnelles concernées par les droits de la famille et de la femme est « une nouvelle étape dans la consolidation de l’égalité entre les Marocains, hommes et femmes ».

Le discours adressé par le Souverain à la Nation à l’occasion du 23è anniversaire de son accession intronisation, a poursuivi la présidente du CNDH, est porteur d’un message de consécration de l’égalité, en ce sens qu’il a demandé que soient mis à jour les dispositifs et les législations nationales dédiés à la promotion de ces droits.

Dans son discours, rappelle-t-on, le Souverain a souligné avoir veillé depuis son accession au Trône à la promotion de la condition de la femme, en lui offrant toutes les possibilités d’épanouissement et en lui accordant la place qui lui revient de droit, dont la promulgation du Code de la Famille et l’adoption de la Constitution de 2011 qui consacre l’égalité homme-femme en droits et en obligations.

Pour Amina Bouayach, ces réalisations montrent que le Roi érige le principe de parité en objectif que l’Etat doit chercher à atteindre.

Elle a, à cet égard, rappelé la révision de plusieurs textes de loi en vue de la consolidation des droits des femmes et de la famille alors même que le Code de la Famille représente un véritable bond en avant à même de permettre aux femmes d’occuper la place qui leur échoit et apportent leur concours efficient à toutes les filières de développement.

Amina Bouayach: Le Discours Royal consacre « une nouvelle étape » dans la consolidation de l’égalité femme/homme Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page