BAM: Les dépôts bancaires en hausse de 5,2% en 2021 

Le rapport annuel de Bank Al-Maghrib (BAM) sur la situation économique, monétaire et financière, révèle que les dépôts bancaires se sont accrus de 5,2% en 2021 au lieu de 6,4% un an auparavant.

Dans ce rapport, présenté samedi par Wali de BAM, Abdellatif Jouahri au Roi Mohammed VI, il est précisé que cette évolution recouvre une décélération de 10,6% à 7,6% pour les dépôts à vue, une quasi-stabilité, au lieu d’une diminution de 9,5%, de ceux à terme et un redressement des dépôts en devises de 5,4% après une contraction de 5,4%.

Par secteur institutionnel, les dépôts des entreprises non financières privées ont augmenté de 10,8% à 174,4 milliards de dirhams (MMDH), recouvrant principalement une hausse de 11,4% des dépôts à vue et un recul de 1,8% de ceux à terme, ajoute la même source.

S’agissant des particuliers, les dépôts à vue et les comptes d’épargne se sont améliorés respectivement de 6,7% et 2,9%, alors que les dépôts à terme se sont repliés de 7,9%. Au total, l’encours de l’ensemble de leurs dépôts a progressé de 3,9%, d’une année à l’autre, pour s’établir à 753 MMDH dont 185,9 milliards détenus par les MRE. Quant aux entreprises publiques, leurs avoirs auprès des banques se sont renforcés de 28,3% à 23,7 MMDH.

Pour les autres composantes de la masse monétaire, après la hausse exceptionnelle observée en 2020, la circulation fiduciaire a retrouvé son rythme d’avant-crise, avec un accroissement de 6,5% et les titres d’OPCVM monétaires ont, pour leur part, augmenté de 12,5% au lieu de 17,1%. Au total, le taux de croissance de l’agrégat M3 est revenu de 8,4% en 2020 à 5,1% en 2021.

BAM: Les dépôts bancaires en hausse de 5,2% en 2021  Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page