CAN féminine : Le CSCA appelle à un traitement médiatique équitable du sport féminin

Le Conseil Supérieur de la Communication Audiovisuelle (CSCA) a salué l’effort de médiatisation qui a accompagné la participation de l’équipe nationale féminine à la Coupe d’Afrique des Nations féminine 2022, appelant à un traitement médiatique équitable du sport féminin.

Lors de sa réunion plénière du 29 juillet, le CSCA a relevé l’effort et de la mobilisation exceptionnels déployés par les radios et télévisions publiques et privées, pour assurer une médiatisation importante à la participation de l’équipe nationale à cette compétions, souligne un communiqué de la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA).

Au-delà de la retransmission et de la couverture des rencontres de cette compétition footballistique continentale, la médiatisation a permis une visibilisation inédite de la présence des femmes dans l’espace public sportif : terrains, tribunes, entrainements, points de presse et évènements parallèles…., met encore en avant le Conseil, faisant observer que cette médiatisation a également suscité un engouement et un enthousiasme populaire et un intérêt collectif sans précédent pour une équipe nationale féminine.

Considérant les nombreux enseignements de cette expérience, le CSCA a appelé à la multiplication des retransmissions sportives consacrées au sport féminin, à la représentation de l’expertise féminine et à un traitement plus conséquent de la question du sport féminin à travers notamment le renforcement de la place et de la participation des femmes dans l’ensemble des programmes ayant trait au sport.

Il a rappelé à cette occasion que la médiatisation du sport féminin contribue à la promotion de la représentation équitable des femmes dans les médias et au renforcement de la culture de la parité et de l’égalité de genre au sein de la société.

Les valeurs positives du sport ainsi que la popularité et le potentiel d’audience des compétitions sportives offrent une opportunité de visibilité des femmes dans des positions de performance, de leadership et de contribution au rayonnement du pays, a-t-il encore fait noter.

Et de soutenir que la promotion du sport féminin à la télévision et à la radio est un moyen pour consolider la contribution des médias à l’expression de la diversité et à l’évolution des droits des femmes, pour conclure que cette médiatisation est aussi susceptible de favoriser l’accroissement de la pratique du sport par les femmes et d’avoir de ce fait un effet positif sur la santé publique.

CAN féminine : Le CSCA appelle à un traitement médiatique équitable du sport féminin Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page