Marhaba : Un week-end de grand afflux en perspective

L’été 2022 a vu le retour de l’opération Marhaba ou OPE (Operacion Paso del Estrecho), dont la dernière édition remontait à 2019, soit avant la crise sanitaire. Pour attirer le plus grand nombre de touristes et de MRE, les autorités marocaines ont mis le paquet avec un dispositif spécial mis en place au Maroc, mais aussi en France, en Espagne et en Italie afin de faciliter l’entrée des membres de la diaspora marocaine en prévision de la saison estivale et de l’Aïd Al-Adha entre autres évènements.

A cet effet, une importante offre de transport aérien et maritime a été mise sur le marché. Le ministère espagnol de l’Intérieur a indiqué que plus d’un million de voyageurs, précisément 1 039 559, passagers ont traversé le détroit de Gibraltar entre le 15 juin et le 25 juillet dans le cadre de l’opération Marhaba 2022 durant la période du 15 juin au 25 juillet et Tanger en a reçu plus de la moitié, et 60 % d’entre ont transité par le port d’Algésiras. En effet, cette dernière a enregistré le flux le plus important de MRE, avec 60 % du trafic, suivi d’Almeria (17 %) et de Tarifa (12 %). Au Maroc, le port de Tanger Med a accueilli 62 % des MRE. Selon les données préliminaires du ministère espagnol de l’Intérieur, le flux de MRE a augmenté de 8 % par rapport par rapport à la dernière opération organisée en 2019 (937 532 personnes).

Le nombre de véhicules s’est quant à lui établi à 225 278, soit une augmentation de près de 15 % de plus que le volume enregistré à la même période en 2019. 22 % des passagers pour cette même période ont eu recours à Sebta et 13 % sont passés par Melilla, indique le ministère espagnol de l’Intérieur. Cela étant, il est prévu que le plus grand flux de passagers devrait se situer au niveau des départs du Maroc, à partir des derniers jours de juillet. On rapporte de l’autre côté de la rive, qu’un dispositif spécial de sécurité comptant la participation de plus de 22 000 professionnels, dont près de 16 000 sont des agents des forces et corps de sécurité de l’État, ce processus qui se poursuivra jusqu’au 15 septembre.

Quant à la phase de retour dans le cadre de « l’opération Marhaba ou OPE », qui concerne notamment le mouvement des Marocains d’Europe à travers la Méditerranée, le pic de trafic de passagers devrait être enregistré les 27, 28 et 29 août.

Mais bien avant cela, les prochains jours 29, 30 et 31 juillet et 1, 2, 3 et 4 août sont envisagés, comme les périodes de plus grands afflux et trafic de personnes pendant la première phase de sortie et même d’entrée, dans le projet initial. Le plan conçu par le ministère de l’Intérieur comprend les mesures nécessaires au développement de l’opération pour garantir la fluidité et la sécurité des transports, ainsi que la prévention et la protection de la santé publique, avec une attention particulière aux contrôles sanitaires dérivés du Covid -19. Dans cette édition Marhaba 2022 ou OPE, 7 500 m2 de quais, 508 000 m2 d’esplanades, parkings et aires de service et 40 000 m2 d’ombre ont été aménagés pour le service et l’accueil des passagers en direction du Maroc.

L’opération Marhaba ou Operacion Paso del Estrecho (OPE) a été lancée le 5 juin dernier. Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains de l’étranger, avait précédemment confirmé que les chiffres préliminaires liés au transit 2022 confirment le retour des Marocains résidant à l’étranger en nombre croissant, deux ans après la pandémie de « Covid-19 ».

Marhaba : Un week-end de grand afflux en perspective Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page