Fès-Meknès: Plus de 114.000 bénéficiaires de la campagne nationale de promotion de l’allaitement naturel

La direction régionale de la santé et de la protection sociale, la région de Fès-Meknès, a fait savoir que plus de 114.000 personnes ont bénéficié, au niveau de la région, de la campagne nationale de promotion de l’allaitement maternel.

La campagne, organisée durant un mois sous le signe « L’allaitement maternel: pour un meilleur investissement dans le développement de la petite enfance »,  enregistré au niveau de la région, des résultats « honorables » dans le respect des objectifs fixés à la faveur des efforts déployés par l’ensemble des acteurs et des partenaires, souligne la direction.

Faisant état de 6.568 séances de sensibilisation dans les centres de santé, 749 dans les maternités et 126 séances dans les services de pédiatrie, la Direction précise que le nombre de femmes bénéficiaires a atteint 96.374 tandis que celui des hommes s’est établi à 10.170.

Quant aux activités de sensibilisation réalisées par les partenaires, elles ont été au nombre de 122 ayant ciblé 5.895 femmes et 1850 hommes.

Lancée par le ministère de la Santé et de la Protection sociale, en partenariat avec l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH), la campagne nationale de promotion de l’allaitement maternel s’inscrit dans le cadre du programme national de nutrition.

Cette campagne de sensibilisation, qui s’est tenue du 14 mai au 14 juin, avait pour objectif d’inciter les femmes à l’allaitement maternel précoce et exclusif, et mettre en exergue ses bienfaits sur la santé en se basant sur plusieurs études scientifiques qui ont démontré que l’allaitement maternel pendant les six premiers mois de la vie de l’enfant permet une meilleure chance d’avoir une bonne croissance pendant l’enfance et l’adolescence.

Ces bienfaits ne concernent pas que l’enfant, ils incluent aussi la mère, en réduisant le risque de nombreuses maladies chez les femmes telles que le cancer du sein et des ovaires, le diabète et les maladies cardiaques, selon le ministère.

Selon le ministère, beaucoup d’efforts sont à déployer afin de réaliser l’objectif national d’ici 2025, et qui est d’atteindre un taux de mise au sein précoce dans l’heure qui suit l’accouchement de 50 %, et 50% également pour le taux d’allaitement maternel exclusif pendant les 6 premiers mois de vie.

Fès-Meknès: Plus de 114.000 bénéficiaires de la campagne nationale de promotion de l’allaitement naturel Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page