Coup d’envoi à Rabat de la 21ème édition du Trophée Hassan II des arts équestres traditionnels « Tbourida »

Le coup d’envoi de la 21ème édition du Trophée Hassan II de Tbourida, championnat du Maroc des arts équestres traditionnels (27 juin – 03 juillet), placé sous le Haut Patronage du Roi Mohammed VI, a été donné lundi à Dar Es Salam à Rabat.

Les éliminatoires de cette prestigieuse compétition se tiendront durant quatre jours avec la participation de 18 troupes Seniors –plus de 17 ans- et 6 troupes Juniors -12 à 16 ans-, tandis que la phase finale aura lieu les samedi et dimanche prochains afin de déterminer la sorba gagnante.

Les 18 sorbas en lice représentent les régions de Casablanca-Settat (Settat 1, Sidi Bennour 2), Rabat-Salé-Kénitra (Rabat 1, Témara 2, Khémisset 1), Béni Mellal-Khénifra (Béni Mellal 1, Khouribga 1, Fkih Ben Saleh 1), Marrakech-Safi (Youssoufia 1, Safi 1), Guelmim-Oued Ennoun (Guelmim 2) et l’Oriental (Taourirt 1, Oujda 1).

Ces sorbas se sont qualifiées pour ce trophée au terme des éliminatoires inter-régionales organisées durant les mois de mars et mai derniers dans les différentes villes du Royaume, en partenariat avec la Société Royale d’Encouragement du Cheval (SOREC). Les arts équestres traditionnels incluent les performances des sorbas, qui sont composées de 14 cavaliers et d’un « Mouqadem » dont la principale mission est de veiller et à la discipline de sa troupe et à la motivation des cavaliers.

Les cavaliers se mettent en ligne droite au point de départ et se lancent, après le signal du « moqaddem », dans une course exquise dans laquelle les chevaliers démontreront l’étendu de leurs techniques dans le contrôle de leurs chevaux, le maniement habile des fusils et la synchronisation des tirs.

Les sorbas sont notées selon des critères déterminés par les arbitres de la Fédération royale marocaine des sports équestres, qui prennent en compte les réalisations des cavaliers en termes d’expression cinétique, de discipline et de synchronisation des mouvements.

Le titre de la 20è édition avait été remporté chez les seniors par la sorba du « Mouqadem » Maher El Bachir de la région Casablanca-Settat, préfecture de Settat.

La Tbourida a été inscrite en décembre 2021 sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO eu égard à l’importance que revêt ce patrimoine traditionnel national.

Coup d’envoi à Rabat de la 21ème édition du Trophée Hassan II des arts équestres traditionnels « Tbourida » Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page