Le Maroc participe à la Création du Forum du Néguev à Bahreïn

Le Maroc, les Etats-Unis, les Emirats arabes unis, Bahreïn, Israël et l’Egypte ont annoncé, aujourd’hui, lundi, la création du « Forum du Néguev » lors d’une conférence de presse dédiée à la question dans la capitale de Bahreïn Manama, à l’issue d’une réunion préparatoire de l’évènement.

Le ministère israélien des Affaires étrangères a indiqué que le Forum qui fait suite au « Sommet du Néguev », tenu en mars dernier à l’initiative d’Israël où les pays participants avaient jeté les bases d’une coopération régionale. Ce Forum, qui prend la forme d’un comité de pilotage et d’une organisation régionale comprend une présidence tournante et un sommet annuel. La réunion de ce lundi à Manama a vu la participation de hauts responsables des ministères des Affaires étrangères de chacun de ses six Etats-membres.

Il a été décidé de tenir tous les ans une réunion des ministres des Affaires étrangères des six pays. Chacun d’entre eux devrait diriger l’un des groupes de travail, qui se réuniront deux ou trois fois par an. « Ces groupes deviendront des cadres permanents de coopération entre nous et les pays de la région », a déclaré Oded Joseph Directeur général adjoint, chef de la division Moyen-Orient et processus de paix et ancien ambassadeur d’Israël au Kenya ainsi que d’autres pays d’Afrique et du monde.

Fouad Yazourh, en tant que directeur général des affaires politiques du ministère marocain des Affaires étrangères, a représenté notre pays à ce Forum. Washington était représentée par Yaël Lampert. Pour sa part, le directeur général du ministère israélien des Affaires étrangères (représentant d’Israël), Alon Ushpiz, a gazouillé à l’occasion de ce Forum, que « grâce au #NegevSummit, un changement réel et positif dans les domaines de l’énergie, de la santé, de la sécurité alimentaire et de l’eau, de l’éducation de la tolérance, du tourisme de la sécurité régionale et bien plus encore, a été créé ».

Il est ressorti de ce premier Forum après le sommet de Néguev que le comité directeur se réunirait ensuite en octobre en Israël, juste avant les élections prévues à cette date et décision a également était prise pour un sommet ministériel, où seront présentés les chefs de diplomatie des pays membres. Lors de ce prochain Forum, la Jordanie devrait être invitée à cette réunion ont indiqué les médias israéliens.

Cela étant l’objectif de ce Forum de Manama a été non seulement de détailler les mécanismes de travail, mais également la préparation de la visite du président américain Joe Biden au Moyen-Orient. « Nous travaillons aussi sur différentes initiatives pour promouvoir la paix », a ajouté la diplomate américaine Yaël Lampert. Parmi elles, « des initiatives qui devront bénéficier au peuple palestinien et améliorer sa qualité de vie ». La première réunion du comité directeur du sommet du Néguev est « particulièrement importante à la lumière de la visite attendue du président américain Joe Biden en Israël et en Arabie saoudite, et des engagements de l’Amérique à élargir le cercle de la paix », a indiqué le communiqué du ministère israélien des Affaires étrangères après la réunion de ce premier Forum.

En effet, Joe Biden doit se rendre du 13 au 16 juillet en Israël, en Cisjordanie occupée et en Arabie saoudite où il arrivera sur un premier vol direct reliant l’Etat hébreu au Royaume saoudien. Le président américain assistera à un sommet des six monarchies arabes du Golfe membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG) en Arabie saoudite. Par ailleurs selon des sources israéliennes et même plus, le chef de la diplomatie marocaine Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, devrait également entamer une tournée dans la région, notamment pour inaugurer l’ambassade du Maroc à Tel-Aviv et initier certains accords de coopération avec Israël.

Le Maroc participe à la Création du Forum du Néguev à Bahreïn Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page