Baitas : Les prix des manuels scolaires restent inchangés

La proposition était à l’étude au niveau de l’exécutif, qui a finalement rendu sa décision : Les prix des manuels scolaires ne connaitront pas de changement.

L’annonce en a été faite par le porte-parole du gouvernement, Mustafa Baitas, lors du point de presse consécutif au conseil de gouvernement, réuni ce jeudi 23 juin à Rabat.

L’exécutif s’attèlera à trouver des solutions avec les éditeurs qui avaient introduit une demande auprès du gouvernement pour réviser à la hausse les prix des livres scolaires, rappelant justement que ces derniers sont figés, pour la plupart, depuis deux décennies, et ne suivent plus depuis longtemps, le cours ascendant des coûts du papier et des différents intrants intervenant dans la production, a précisé le ministre.

Lors d’un point de presse précédent, Baitas avait confirmé que le gouvernement avait reçu une demande de la part des éditeurs pour l’augmentation des prix des livres scolaires, suite à la hausse des prix des matières premières, qui se répercute sur les coûts de production du livre.

Sur le même sujet, la ministre de l’Économie et des Finances, Nadia Fettah Alaoui, avait indiqué devant les représentants de la Nation qu’après avoir pris note de la demande des éditeurs, le gouvernement a initié une réunion du comité interministériel de suivi et de contrôle des prix, présidé par le ministère de l’Économie et des Finances.

Les professionnels justifiaient la demande d’augmentation des prix des manuels, par la hausse de 110% des coûts du papier et de l’impression, a rappelé la ministre, notant que les manuels concernés par la proposition de cette augmentation concernent les niveaux primaire et préparatoire, et relèvent à 70% de l’Initiative nationale pour le développement humain dans le cadre de l’opération « Un million de cartables » lancée par le Roi Mohammed VI en 2009, couvrant actuellement plus de 4,5 millions d’étudiants, pour un coût de 250 millions de dirhams.

A noter que les prix des livres scolaires sont fixés par l’Etat et toute révision ou modification doit impérativement passer par la case Exécutif.

Baitas : Les prix des manuels scolaires restent inchangés Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page