L’Institut français d’Agadir fête ses 20 ans, Hélène Le Gal en visite le 23 juin

Pour ses 20 ans, l’Institut se renouvèle et se modernise en profondeur afin d’enrichir son offre culturelle et améliorer les conditions d’accueil de ses visiteurs. En visite à Agadir le jeudi 23 juin, Hélène Le Gal, Ambassadrice de France au Maroc, va procédé à l’inauguration d’un site métamorphosé, après un an de transformations architecturales et paysagères conduites par le Cabinet d’architectes DNA et les paysagistes Ossart + Maurières.

Pour célébrer cet anniversaire, l’Institut Français d’Agadir annonce que la parole a aussi été donnée à 15 jeunes « gadiris » âgés de 20 à 26 ans, et donc nés en même temps que l’Institut, lors d’une pièce intitulée « YOUTH #6 », mise en scène par Didier Ruiz, est à découvrir à la Chambre de Commerce, d’Industrie et de Services d’Agadir les vendredi 24 et samedi 25 juin à 19h30, et le mercredi 29 juin à 20h30 au Théâtre Royal de Marrakech.

A l’heure où la ville d’Agadir s’embellit chaque jour, portée par l’ambitieux programme royal de développement, l’Institut français poursuit lui aussi sa transformation architecturale et paysagère, guidée par deux maîtres d’œuvre, les architectes du Cabinet DNA et les paysagiste Ossart + Maurières.

Après avoir inauguré en décembre 2021 sa nouvelle médiathèque jeunesse, l’Institut français, soucieux du confort et de la convivialité pour ses visiteurs, annonce qu’elle se dote désormais d’une entrée unique rue de l’Entraide, avec un nouveau point d’accueil centralisé, et garantit aujourd’hui l’accès de tous suite aux aménagements essentiels pour les personnes à mobilité réduite.

Le site, vaste de 2 hectares en plein centre-ville, était jusqu’alors composé des 5 terrains de sport de l’ancienne école Gauguin. Ces 2 hectares ont été métamorphosés en un magnifique jardin sec en réponse à ses préoccupations environnementales, précise l’IF d’Agadir, notant que plus de 20.000 végétaux et plus de 150 espèces végétales différentes ont été plantées pour créer un véritable jardin à visée botanique et s’inscrire dans une diagonale verte de la ville d’Agadir. Les bâtiments de l’ancienne école Gauguin, réhabilités, se fondent désormais dans un océan de verdure, cadre propice pour tous les apprenants de l’IFA.

Un chantier-école mené par Salima Naji avec les étudiants de l’Ecole nationale d’Architecture est aussi actuellement en cours afin de doter la nouvelle terrasse-café d’une ombrière végétale construite selon les techniques traditionnelles, fait savoir l’Institut français d’Agadir, qui est désormais métamorphosé, et reste ouvert à tous sans exception pour profiter toute l’année des cours de langue, de la médiathèque, des spectacles, mais aussi pour vivre une expérience de tranquillité au cœur de l’effervescence urbaine, pour se donner rendez-vous sous les eucalyptus et étudier à l’air libre à l’ombre des jacarandas.

Les 20 ans de l’IFA se célèbrent également à travers la voix des jeunes qui ont entre 20 et 26 ans aujourd’hui et qui ont grandi en même temps que l’Institut, précise la même source.

« Pendant un mois, ils répètent quotidiennement à l’IFA, emmenés dans cette création hors normes par le metteur en scène Didier Ruiz, assisté du chorégraphe Tomeo Vergès et de la comédienne Ilham Mourad. Sans faux-semblant, sans déguisement, ils nous diront quels sont leurs rêves, leurs aspirations, leurs désirs, leurs craintes. Ils interrogeront leur rapport aux autres, au monde, mais aussi à eux-mêmes. « YOUTH #6 » est un spectacle-événement, une invitation à entrer dans l’intimité d’une jeunesse éblouissante. Le spectacle sera créé dans la salle polyvalente de la Chambre de Commerce d’Industrie et de Services les 24 et 25 juin à 19h30, et le 29 juin au Théâtre royal de Marrakech », fait savoir l’institut.

L’Institut français d’Agadir fête ses 20 ans, Hélène Le Gal en visite le 23 juin Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page