Flambée des prix: Les distributeurs de gaz butane prévoient une grève les 29 et 30 juin

Face à la hausse continue des prix des hydrocarbures et le silence du gouvernement, les distributeurs du gaz butane et propane au Maroc se préparent pour une grève de 48h, les 29 et 30 juin prochain. 

Le spectre de la grève est apparu il y a plusieurs mois déjà, lorsque les prix à la pompe ont commencé à grimper. Mais les distributeurs du gaz butane et propane au Maroc ont gardé leur calme avec l’espoir d’une réaction gouvernementale forte ou au moins un appel au dialogue pour trouver des solutions. Mais hélas, rien n’a été fait, selon les distributeurs de gaz butane, ce qui les a poussés à l’escalade.

Ainsi, les distributeurs de gaz butane et propane au Maroc prévoient l’arrêt de la distribution des bouteilles de gaz les 29 et 30 juin prochain, avec la possibilité de prolonger la grève en l’absence d’interaction gouvernementale, malgré les nombreuses invitations officielles faites par le Syndicat national des distributeurs et dépositaires de gaz au Maroc au ministère de la Transition énergétique, du Développement durable et celui de l’Intérieur ainsi que la présidence du gouvernement.

Au Maroc, la dernière grève des distributeurs de gaz butane remonte à fin 2014, ce qui a nécessité l’intervention du ministère de l’Intérieur à travers des appels initiés avec les structures représentatives des distributeurs pour suspendre la grève suivie d’un communiqué diffusé par la Wilaya de Casablanca, dans lequel elle a révélé l’intervention de responsables affiliés au même ministère.

Les professionnels soulèvent de nombreux problèmes qui les ont poussés à recourir à la grève, principalement la hausse des prix des carburants au Maroc, le coût élevé des pièces de rechange, des roues en caoutchouc, la panoplie de charges pesant sur le distributeur en plus du fait qu’ils n’ont pas bénéficié de l’aide gouvernementale adressée récemment aux professionnels du transport routier.

Dans une déclaration à Hespress, Ahmed Nadif, du Syndicat national des distributeurs et dépositaires de gaz au Maroc, a fait savoir que la première raison derrière la décision de la grève est le prix élevé des carburants, affirmant l’attachement des distributeurs à cette décision « face au silence du gouvernement malgré les appels au dialogue ».

Selon le syndicaliste « le retour en arrière est une option qui n’est pas sur la table, et il y a même une réflexion sur une prolongation de la grève si le gouvernement ne propose pas de vraies solutions aux problèmes du secteur, notamment ceux liés à la distribution des bouteilles de gaz qui se fait actuellement de manière gratuite ».

In fine, Ahmed Nadif, souligne que « les professionnels ne demandent pas l’impossible, mais seulement les soutenir et rémunérer les services de livraison », estimant « qu’ils rendaient ce service gratuitement, mais face à la hausse alarmante des prix des carburants, cela ne peut pas durer ».

Flambée des prix: Les distributeurs de gaz butane prévoient une grève les 29 et 30 juin Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page