Akhannouch: L’avenir s’annonce « prometteur » pour le secteur aéronautique au Maroc

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch a assuré que des « perspectives prometteuses » attendent le secteur de l’aviation au Maroc, surtout que de grandes entreprises internationales sont prêtes à poursuivre cet important processus industriel tracé par le Roi Mohammed VI.

Dans une déclaration à presse en marge d’une visite, mercredi au pôle aéronautique de Nouaceur (Casablanca), le chef de l’Exécutif a exprimé tout son enthousiasme en ayant ce mots: « Aujourd’hui nous sommes sur de nouvelles perspectives eu égard à la présence de grandes potentialités dans ce secteur ».

Et d’ajouter que l’industrie aéronautique au Maroc connait un « développement continu » depuis que le Souverain, qui accorde un grand intérêt  à cette importante industrie, a lancé ce secteur au niveau national il y a deux décennies.

Ce développement, a-t-il poursuivi, est illustré notamment dans la présence d’une mutation technologique majeure que connait le secteur, et la présence d’investissements de qualité de grands groupes internationaux.

« En 2020, le mouvement de la flotte d’avions dans le monde s’est arrêté. On disait à lors que cette industrie avait cessé définitivement », mais c’est le contraire qui se passe actuellement, a encore dit Akhannouch, qui a rappelé, à titre d’exemple, que le secteur aéronautique national a enregistré une croissance de 60 pc durant les cinq premiers mois de 2022, de même que les résultats obtenus se sont améliorés par rapport à la période pré-pandémie en 2019.

Il a, en outre, relevé l’importance de cette situation qui reflète la présence de compétences, cadres et techniciens nationaux, ajoutant que « le secret de la réussite dans ce secteur est la formation des jeunes » à laquelle veillent les professionnels du secteur et l’Etat marocain ». Grâce à une technologie de pointe, au travail des jeunes et à d’autres facteurs, le « Maroc a pu réussir dans ce secteur », s’est félicité le Chef du gouvernement.

La visite du chef de gouvernement au pôle aéronautique de Nouaceur a inclus le Groupe industriel et technologique « Safran », spécialisé dans les domaines de l’aéronautique, de l’espace et de la défense, « Midparc Casablanca Free Zone » et l’Institut des métiers de l’aéronautique (IMA) spécialisé dans le domaine de la formation.

Photo Hespress

Des explications sur les travaux des différentes unités et la technologie de pointe utilisée dans la production des pièces d’avions ont été présentées à Akhannouch qui était accompagné du ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des politiques publiques, Mohcine Jazouli, et de professionnels du secteur.

A noter que le Groupe industriel et technologique « Safran », spécialisé dans les domaines de l’aéronautique, de l’espace et de la défense, a inauguré, mardi à Casablanca, l’extension de son site Safran Nacelles Morocco dédié à la production de nacelles d’avions.

Cette extension de 6.000 m2 sera réservée à la production de nacelles pour les Airbus A320 Neo et les avions d’affaires haut de gamme Gulfstream G700/G800.

Akhannouch: L’avenir s’annonce « prometteur » pour le secteur aéronautique au Maroc Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page