Mali: L’ONU appelle à une enquête « rapide » suite aux attaques meurtrières

Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres a condamné fermement mercredi les attaques meurtrières perpétrées par des groupes extrémistes dans le centre du Mali, tout en appelant les autorités à mener une enquête « rapide » pour traduire les assaillants devant la justice.

Plus de 130 civils ont été tués dans des attentats terroristes à Diallassagou, Diaweli et Deguessagou dans le cercle de Bankass, au centre du Mali, selon l’agence malienne de presse (AMAP).

Dans un communiqué, le SG de l’ONU s’est dit “choqué et indigné par les rapports selon lesquels au moins une centaine de civils ont été tués dans des attaques qui auraient été perpétrées par des groupes extrémistes contre plusieurs villages de la région de Bandiagara, au centre du Mali, les 18 et 19 juin”.

Il s’est dit également consterné par les informations selon lesquelles des dizaines de civils ont été tués dans d’autres attaques menées par des groupes extrémistes dans la région de Gao et par les importantes pertes en vies humaines et en moyens de subsistance dans d’autres régions du pays, notamment à Ménaka, où des dizaines de milliers de personnes ont été déplacées ces dernières semaines.

M. Guterres a, en outre, appelé les autorités maliennes à redoubler d’efforts pour ramener la paix et la stabilité au Mali, tout en réitérant la disponibilité des Nations unies et de sa Mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation au Mali (MINUSMA) à soutenir ces efforts.

Selon des médias, des hommes armés ont attaqué les villages de Diallassagou, Dianweli et Dessagou où ils ont massacré des civils et détruit ou incendié tout sur leur passage notamment les boutiques, les greniers et les voitures. Depuis 2012, le Mali est en proie à des insurrections indépendantistes, des incursions extrémistes et des violences intercommunautaires ayant fait des milliers de morts et des centaines de milliers de déplacés.

Mali: L’ONU appelle à une enquête « rapide » suite aux attaques meurtrières Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page