Plus de 11 millions de personnes menacées par la famine au Soudan alerte la FAO

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a mis en garde contre « une crise alimentaire imminente au Soudan » qui toucherait plus de 11 millions de personnes à cause du conflit entre l’Ukraine et la Russie. Il s’agit de 2 millions de personnes en plus.

Cette crise humanitaire est « provoquée par les effets combinés du conflit armé, de la faible production des principales cultures de base et des troubles économiques », indique la FAO qui estime à environs 11,7 millions de personnes (un quart de la population du pays) devraient faire face à une faim aiguë d’ici septembre, soit une augmentation de près de 2 millions de personnes par rapport à la même période l’an dernier.

« Ces chiffres inquiétants témoignent clairement de la détérioration des conditions de la sécurité alimentaire dans le pays », a signalé le représentant de la FAO au Soudan, Babagana Ahmadu, indiquant qu’ »il est impératif que nous doublions les investissements dans la production alimentaire locale afin de garantir que les familles d’agriculteurs et d’éleveurs puissent se nourrir et nourrir leur communauté dans les mois à venir ».

Le conflit en Ukraine aggrave encore la situation alimentaire au Soudan, qui dépend des importations de blé de la région de la mer Noire, a indiqué l’analyse, notant qu’une interruption du flux de céréales vers le Soudan augmentera les prix et rendra les importations de blé plus difficiles.

Les prix du blé de la région de la mer Noire sont actuellement supérieurs à 550 dollars la tonne, ce qui représente une augmentation de 180 % par rapport à la même période en 2021.

La FAO a annoncé qu’elle continuera à intensifier son assistance aux agriculteurs et aux éleveurs dans les zones rurales et, jusqu’à la fin de l’année, aidera plus de 2 millions de personnes avec une série d’interventions soutenant la production agricole, animale et maraîchère, les transferts monétaires et la réhabilitation des infrastructures vitales.

L’organisation onusienne a ainsi appelé de toute urgence à une action à grande échelle pour faire face à la forte augmentation de l’insécurité alimentaire et pour sauver des vies, des moyens de subsistance et prévenir une aggravation de la crise de la faim.

Plus de 11 millions de personnes menacées par la famine au Soudan alerte la FAO Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page