Des fonds souverains du Golfe soutiennent l’ASIF

Les travaux du Forum africain des investisseurs souverains (ASIF), se sont ouverts ce lundi 20 juin à Rabat. L’occasion pour trois fonds souverains du Golfe d’apporter leur soutien à cette initiative, à travers la signature lundi 20 juin à Rabat d’une déclaration conjointe.

Dans le cadre de ces travaux tenus à l’initiative de Ithmar Capital, trois accords ont également été signés.

Un protocole d’accord de création d’ASIM a été conclu par Ithmar Capital et une dizaine de fonds souverains africains. Ce protocole consolide et accélère les principes clés de la déclaration conjointe, fixe une feuille de route ambitieuse et des objectifs clairs et organise la gouvernance entre les membres.

Il s’agit aussi de la signature d’une lettre d’intention entre la Banque africaine de développement (BAD), Africa50 et ASIF, pour la coopération autour des sujets d’identification et de préparation de projets, la mobilisation de capitaux pour la préparation et la réalisation des projets, et la coopération pour le développement des compétences et expertises.

En outre, Abu Dhabi Investment Authority (ADIA), ADQ des Émirats Arabes Unis, Kuwait Investment Authority (KIA), et ASIF ont signé la déclaration de Rabat et ce, en guise d’expression de soutien à l’initiative ASIF.

ADIA, ADQ et KIA expriment ainsi, leur confiance dans la plateforme ASIF comme catalyseur d’opportunités d’investissement et accélérateur de projets d’infrastructure répondant aux normes des investisseurs et des marchés des capitaux internationaux.

A l’occasion, le Directeur Général d’Ithmar capital et président d’ASIF, Obaid Amrane s’est dit convaincu qu’ASIF pourra répondre à de nombreux challenges auxquels les investisseurs internationaux font face, en ce qui concerne l’investissement en Afrique et permettra certainement d’ouvrir les opportunités pour un impact positif sur le continent et ses aspirations pour un futur meilleur.

Pour sa part, le CEO d’ADQ, Mohamed Hassan Alsuwaidi, a relevé que l’Afrique se dote d’un potentiel économique important et que l’initiative va renforcer les liens existants et permettra d’explorer de nouvelles opportunités avec les partenaires potentiels en Afrique pour ADQ et ses sociétés de portefeuille.

De son côté, le Directeur exécutif d’ADIA, Khadem Al Remeithi, a affirmé que ASIF constitue une nouvelle plateforme solide permettant de donner accès à des opportunités d’investissement importantes, et de mobiliser ainsi des capitaux, à travers cette coopération avec « nos voisins africains ».

Photo Mounir Mehimdate

Le CEO de KIA, Ghanem Al-Ghenaiman a, quant à lui, fait savoir que la déclaration de Rabat se veut une opportunité pour Kuwait Investment Authority pour renforcer davantage son offre d’investissement en Afrique.

« Avec une présence en Afrique de plus d’un demi siècle en matière d’investissements, KIA aspire à développer encore ses investissements dans tous les secteurs, dans le continent des opportunités », a-t-il noté.

A noter que cette grand-messe a été marquée par un message adressé par le Roi Mohammed VI aux participants, et dans lequel il a justement souligné que « les fonds souverains et stratégiques d’investissement sont de puissants révélateurs d’opportunités et constituent des aiguillons pour une meilleure allocation des capitaux vers les secteurs créateurs de valeur économique et à fort impact social ».

Des fonds souverains du Golfe soutiennent l’ASIF Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page