Vague de chaleur: Quelle est l’origine de cette hausse des températures?

Les températures ressenties actuellement au Maroc, des journées de fortes chaleur suffocantes, sont-elles normales en ce mois de juin? Pourquoi les températures semblent-elles conformes au normales de saison alors que le ressenti est différent? La direction générale de la météorologie du Maroc répond. 

Depuis une semaine, le royaume vit une vague de chaleur intense au moment où la météo affiche des températures moyennes, pas au dessus des normales de saison, entre 25 et 35 degrés selon les villes et les régions.

Cette vague de chaleur se définit par « un réchauffement important de l’air, ou une invasion d’air très chaud sur un vaste territoire, généralement pendant trois jours consécutifs ou plus avec des températures qui dépassent la normale », a indiqué à Hespress FR, Hussein Youabd de la direction générale de la météorologie du Maroc.

Il ne s’agit donc pas de canicule pour le moment, mais l’air chaud et pesant est bien ressenti et pose des questions. Est-ce normal qu’il y ait un décalage entre les informations partagées par la météo et le ressenti? Est-ce qu’une même valeur météorologique peut être ressentie différemment d’une journée à une autre.

Si le Maroc a été épargné par la canicule qui a traversé l’Espagne et qui se dirige actuellement vers la France, la sensation de chaleur asphyxiante est bien là, et cette situation « que connait notre pays est ce qu’on appelle Chergui », indique Hussein Youabd.

« Il s’agit d’une vague de chaleur liée à la remontée de l’air chaud en provenance du grand Sahara qui est rapporté par des vents de Sud à Sud-Est », a-t-il décrit.

Cette masse d’air chaud réchauffe l’atmosphère en remontant progressivement vers le centre du pays, le Nord et l’Est, et elle occasionne « une hausse de 5 à 10 degrés par rapport à la normale ».

La hausse des températures s’enregistre surtout au niveau des régions de le Souss, les plaines de Tadla, Al Haouz, Rhamna, Chiadma, Tensift, les plateaux de phosphate-Oulmes, le Saiss et l’intérieur du Gharb, le Loukkous, et la Chaouia et Abda, l’Oriental et le Sud-Est du pays, indique la même source.

Si plusieurs régions du pays sont témoins de cette hausse des températures en ce moment, ces vagues de chaleur peuvent se transformer par la suite en un ciel couvert, gris et des épisodes de pluies, tout en conservant la chaleur.

La direction générale de la météorologie du Maroc, explique que cette vague de chaleur que connait maintenant notre pays, n’est pas précoce pour la période, rappelant qu’ »on a connu des années ou des vagues de chaleur ont déjà intéressé notre pays durant cette période par le passé, en particulier lors d’une des canicules de 2015 et 2019 suite à des remontées d’air chaud d’origine saharien vers notre pays, et des records ont été enregistrés durant ces périodes ».

Vague de chaleur: Quelle est l’origine de cette hausse des températures? Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page